1er colloque international 2019

Les 14 et 15 octobre 2019, le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), en partenariat avec l’association citoyenne de la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC), la faculté de médecine de l’Université Côte d’azur, et le Centre Hopistalo-Universitaire (CHU), pasteur de Nice ont organisé le 1er colloque International sur le partenariat de Soin avec le patient en France.

Un certain nombre de communications y ont été filmées, ce que le CI3P met aujourd’hui à disposition alors que se prépare un prochain colloque en visioconférence au vu de l’impact de la pandémie Covid-19 fin septembre 2020 (Pour plus d’information).

Ce colloque à visée systémique comme l’approche du partenariat de soin avec le patient développée à partir de l’Université de Montréal était organisé en 3 séminaires déclinés comme tel Enseignement, soin.s, recherche conclut par une session exposant les résultats de la recherche action mise en oeuvre durant les 3 séminaires et conclu par la conférence de clôture.

——————————————————————————————————————-

  1. Introduction
Introduction du 1er colloque international du partenariat de soin avec le patient en France et présentation des moyens de caractérisation de la nature des partenariats présentés et de leurs impacts dans le soins et le système de santé, utilisés par les congressistes

——————————————————————————————————————-

2. Séminaire sur l’enseignement en sciences de la santé en partenariat avec le patient

Conférence d’introduction du séminaire sur l’enseignement en médecine et en science de la santé en partenariat avec le patient.
La culture et les pratiques de partenariat dans les soins développées à partir de la faculté de médecine de l’Université de Montréal
Expériences pédagogiques
et stratégies de transformation organisationnelle
pour la formation initiale et continue des professionnels de la santé
Conception et enseignement de dispositif pédagogique organisés avec des patients auprès d’étudiants d’internat en pharmacie à l’université d’AIX Marseille. Action présentée par Caroline Hache, maitre de conférence en sciences de l’éducation et Guillaume Hache, maitre de conférence à la faculté de pharmacie et pharmacien hospitalier.
Enseignement initial en médecine avec les patients
Ariane Pommery, Formation des étudiants par des patients-experts en Addictologie
Faculté de médecine Paris Diderot, CHU de Bichat, Université de Paris
Pédagogie médicale en formation initiale de médecine auprès des étudiants de 4ème, 5ème et 6ème année, la clinique du galet du CHU-GHT, faculté de médecine de l’Université Côte d’azur

——————————————————————————————————————-

3. Séminaire sur le partenariat de soin avec le patient dans les milieux des soins

Communication sur les patients partenaires du CHU de Genève mobilisés dans le cadre du plan stratégique 2015-2020 du CHUG
Communication sur la plateforme numérique d’accompagnement de et pour patients vivant avec une MICI
Communication de la fabrique créative de santé de Nantes
Communication sur le projet de soin anticipé du réseau de santé de la région de Lausanne

——————————————————————————————————————-

4. Séminaire sur la recherche sur et partenariat avec le patient

Conférence d’introduction du séminaire de recherche sur et en
partenariat avec le patient
Benoit Pétré, Université de Liège, Belgique
1er échange suivant la conférence d’introduction au séminaire de recherche
Communication sur une vision opérationnelle du partenariat de soin avec le patient en région Occitane

——————————————————————————————————————-

5° Les 1er résultats de la recherche action mise en oeuvre durant les 3 séminaires : enseignement, soins et recherche


——————————————————————————————————————-

6. Séance d’intelligence collective en clôture du colloque

——————————————————————————————————————-

7. Conférence de clôture : Le centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public : un moteur de développement de la culture du partenariat de soin avec le patient en France.

Pourquoi ce premier colloque a été organisé

 9 ans après l’émergence du partenariat de soin avec le patient à partir d’une faculté de médecine ouvrant ses portes à des patients pour collaborer à la transformation de la formation des médecins [1] et alors que nombre de pays s’ouvrent à cette approche, nous souhaitons proposer un état des lieux concernant le partenariat avec les patients et les processus de coconstruction, de codesign entre patients[I] et professionnels de santé.

Genèse

C’est dans le prolongement du prix de l’innovation pédagogique dans la catégorie formation tout au long de la vie [2] par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le 20 novembre 2018 reçu par l’équipe pédagogique interdisciplinaire constituée de médecins, d’une philosophe, d’un patient-chercheur, d’un psychologue et d’un citoyen membre d’une association citoyenne organisant des rencontres sur les thématiques de santé pour le DU Art du soin en partenariat avec le patient qu’est survenue l’idée d’organiser en France le premier colloque international sur le partenariat de soin avec le patient à la Faculté de médecine de Nice, Université Côte d’Azur.

Depuis 2015 à Nice s’organisent des rencontres d’éducation citoyenne et populaire sur les grands enjeux du Soin au 21e siècle grâce à la réunion d’un groupe de citoyens. Mais c’est la rencontre en juillet 2015 à Montréal du président fondateur de l’association de la maison de la médecine et de la culture (MMC) avec des membres français de la Direction collaboration et partenariat patient de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal qui a orienté de manière significative l’approche déclinée à partir de l’université populaire. Ainsi dès lors s’est organisée autour d’une UniverCité du Soin (Flora et al, 2019) [3] des événements culturels et pédagogiques et maintenant scientifiques avec le congrès prévu à l’automne 2019.

Nice a ainsi initié une greffe entre les pratiques locales et le modèle de Montréal (Boivin et al, 2017 [4]; Pomey et al, 2015 [5]). Cela se traduit dans la cité avec les rencontres-ciné-débats (voir la chaine Youtube) au sein desquels les étudiants en médecine générale peuvent valider une unité de valeur en participants aux débats éthiques sur les enjeux de santé du 21e siècle avec la population plutôt que dans un entre-soi. Les séminaires de médecine narrative sont également organisés avec des ateliers d’écriture ouverts aux professionnels de santé, étudiants en sciences de la santé, patients, proches et citoyens (Flora, Benattar, 2018) [6]. Au niveau universitaire, est organisé le Diplôme universitaire « Art du soin en partenariat avec les patients » ouvert également aux patients, aidants, professionnels de santé en formation initiale ou continue. L’UniverCité du soin élabore d’autres projets à venir grâce à ses partenariats institutionnels.

Retour sur la motivation du colloque

C’est dans une optique de meilleure compréhension et de potentiels apprentissages d’autres manières d’appliquer le partenariat tel que développé à l’Université de Montréal que le « Centre innovation  du partenariat avec les patients et le public » au sein de la faculté de médecine de  l’Université Côte d’azur que l’action sera menée dans l’enseignement. C’est dans une optique de meilleure compréhension et de potentiels apprentissages d’autres manières d’appliquer le partenariat tel que développé à l’Université de Montréal en pédagogie (Flora et al, 2016 [7] ; Vanier et al, 2016 [8]), dans la recherche (Boivin et al, 2018 [9]; Boivin et al, 2015 [10]), mais également dans le soin  (Karazivan et al, 2015), les milieux de soins (Ghadiri et al, 2017 [11]; Lebel et al, 2014 [12]) ou d’autres formes d’engagement entre patients et professionnels de la santé (Legrain et al, 2018 [13]; Lechopier, 2018 [14]; Las Vergnas, 2017 [15]).

Où en étions-nous réellement en 2019 des pratiques de partenariat, de collaboration entre patients, citoyens et professionnels en France après plus de 15 ans d’institutionnalisation de la démocratie sanitaire (2002) et 10 ans d’une éducation thérapeutique du patient (2009)? Et ce, alors que feu le CISS, remplacé depuis la loi de modernisation du système de santé (2016) par France Asso, a réalisé un mooc [16] comme état des lieux ou d’un autre état de l’Art réalisé par Michel Foudriat a dépeint dans la même période une politique de la communication concernant la coconstruction encore peu ancrée dans sa mise en œuvre en France (2016) [17] ?

Comment : La forme du colloque

Les deux jours consacrés à ce congrès seront l’occasion d’éclairer les avancées du partenariat de soin avec les patients en France mais également à l’international dans les pays voisins principalement francophones et au Canada au travers de l’expérience des précurseurs montréalais. Le congrès se tiendra les 14 et 15 octobre 2019, il précédera les 3 jours du congrès d’automne de la Société Internationale Francophone d’Education Médicale (SIFEM).

Il sera organisé en quatre sessions par demi-journées au cours desquelles seront communiquées des pratiques dans l’enseignement médical et en science de la santé ; dans les milieux de soins, dans la recherche ; la dernière demi-journée étant prévue pour être consacrée à une synthèse collective composée d’un état des lieux et potentiellement d’un projet commun mis en forme.

Comment : Les contenus

Des conférenciers internationaux (Belgique, Canada, Italie, Suisse) ont communiqué sur ce qui se fait dans leur pays sur la base de ce paradigme dans chacune des sous-thématiques permettant une transformation systémique. Et c’est dans une double perspective de premier état des lieux et d’enrichissement des apports que s’est situé ce premier colloque au sujet duquel une publication numérique est actuellement disponible sur demande

Un premier état de l’Art qui a pu être approfondi avec certains projets présentés dans le cadre du 1er numéro de la nouvelle revue:
le partenariat de soin avec le patient : Analyses