Webinaire en série

Les nouvelles figures
du patient contemporain, avec lui

Les jeudi 12 novembre, lundi 07 décembre 2020 et jeudi 14 janvier 2021

de 17h00 à 18h30

ACCES LIBRE,  INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Patient-expert, patient-pair, patient-partenaire, patient-chercheur, patient sentinelle, patient-témoin, patient-formateur… sont autant de dénominations pour désigner les nouvelles figures qu’incarnent de plus en plus de patients contemporains dans le contexte émergent de ladite « démocratie en santé ».

Si chacun de ces nouveaux acteurs du champ de la santé se distingue par des singularités et caractéristiques qui lui sont propres en termes de statuts et de fonctions, ce qui les rassemble est la reconnaissance de savoirs et compétences issues du vécu avec la maladie. L’analyse de ces savoirs et compétences – savoirs, savoir-faire, savoir-être, faire-savoir, savoir-analyser…- et de leurs implications individuelles et sociales ont fait l’objet de nombreuses recherches en sciences sociales depuis au moins deux décennies, que ce soit dans les domaines du soin, de la formation ou de la recherche.

Dans le cadre de cette journée d’étude, nous proposons de croiser les regards sur ces nouvelles figures du patient en donnant la parole non seulement aux chercheurs (médecins, anthropologues, psychologues…) mais aussi à des patients (-experts, -partenaires,…) investis dans les domaines du soin, de la recherche et/ou de la formation ainsi qu’à des acteurs qui oeuvrent à leur reconnaissance institutionnelle.

L’objectif de cette journée est de promouvoir et renforcer la recherche en santé sur le modèle du partenariat-patient au sein de l’université Côte d’Azur.

PROGRAMME

Jeudi 12 novembre 2020, de 17h00 à 17h45
Fabienne Hejoaka, anthropologue, chercheure-patiente, LPED-IRD.
« Faire de sa maladie son objet de recherche : Regard auto-ethnographique et critique d’une chercheure-patiente« .
De 17h45 à 18h30 : Luigi Flora, Chercheur-patient en sciences de l’éducation, CI3P, CN2R, DCPP, « Des patients mobilisant leurs savoirs pour leurs soins à ceux mettant leurs compétences au service de l’intérêt général« 

Lundi 07 décembre 2020 de 17h00 à 17h45
Emmanuelle Jouet, Chercheuse. Centre de recherche en santé mentale, et sciences humaines et sociales, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences. « Partenariats en actes: une approche en santé mentale« 
De 17h45 à 18h30 : Nicolas Marquis, sociologue, Université Saint-Louis, Bruxelles. « Patient, soignant, chercheur en santé mentale : un point commun inattendu – expériences d’une enquête de terrain« .

Jeudi 14 janvier 2021 de 17h00 à 17h45
Eric Balez, patient-expert, Association Crohn RCH France, CI3P, « Le patient partenaire au centre du système de santé« .
De 17h45 à 18h30 : Jean-Michel Benattar, médecin gasto-entérologue, DU Arts du Soin en partenariat avec le patient, CI3P, et Thomas Chansou Cinéaste, patient-partenaire, CI3P. « Etre, devenir patient.e partenaire à travers les récits artistiques de soi« .

Laboratoire organisateur : LAPCOS et son nouveau groupe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.s

Partenaires : MSHS de Nice, FRIS, CI3P, DERMG

Contact

En savoir plus sur CHERPA

1er colloque de droit 2020

Colloque de lancement le 4 décembre 2020 d’un axe de recherche sur
la place du patient au 21ème siècle, à l’ère du partenariat

Le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public s’associe avec le Centre de Recherche Juridique de l’université Vincennes – Saint Denis – Paris 8 Paris Lumières pour ouvrir un cycle de recherche en droit et droit de la santé dans le prolongement de la recommandation 1. 1. de la recherche Européenne INTERREG.

1.1 Repenser, à la lueur de la notion de partenariat, les textes législatifs sur les droits du patient et encourager, au niveau de la grande région (GR), la recherche d’une harmonisation en ce qui concerne leur intention

Cette recherche était menée durant 3 ans en Belgique (Université de Liège), Allemagne (Universités de Trêves et de Mayence), Luxembourg ( Université et CHL de Luxembourg) et dans l’Est de la France (Université de Lorraine, CR-HU de Nancy et LORDIAMN) invite ces 4 états membres de l’union Européennes à favoriser par la Loi le partenariat de soin avec le patient.

Un 1er colloque prévu en ouverture de cet axe de recherche le
16 octobre 2020 est reporté à une date ultérieure d’ici la fin de l’automne en conséquence de la pandémie actuelle. Les inscriptions restent donc ouvertes et la date sera très prochainement communiquée

Un contexte pandémique qui a déjà impacté la forme du colloque initialement prévu au nouveau centre dde la recherche de l’université Paris 8-Paris Lumières aa été depuis organisé en visioconférence.

Le thème du colloque est

La place du patient au 21ème siècle,
à l’ère du partenariat.

Ce premier évènement a été préparé sous invitation de figures historiques des développements de l’engagement des patients et usagers, de la démocratie sanitaire, en santé au partenariat avec les patients et de quelques chercheurs Français, Belge et Canadien.

Rencontre d’accès gratuit
sur inscription

Le programme

DU de pédagogie médicale…

et en sciences de la santé par la simulation  ouvert au partenariat de soin avec le patient et aux apprentissages pédagogiques avec des patients partenaires

Depuis 2018, l’équipe qui codirige actuellement le Centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public (CI3P) anime une session de cette formation à la pédagogie en sciences de la santé largement orientée vers la « simulation », que nous préférons nommer  « mise en situation » (1).

Une formation qui passe également en revue les ECOS (les examens cliniques objectifs et structurés, une étape majeure du changement à venir des études médicales suite à la loi Santé 2022).

Le CI3P est également en mesure aujourd’hui, sur l’ensemble du territoire de co-concevoir avec des patients partenaires des scénarii et sur la région de mobiliser des patients partenaires d’enseignement, des patients formateurs pour permettre des mises en situations cliniques et/ou éthiques d’apprentissage.

Notes et références bibliographiques

(1). L’étymologie du terme « simulation » ramenant à feindre, ce que nous ne souhaitons pas initier en curriculum caché (Hafferty, 1998 (2); Mahood, 2011 (3)), nous lui préférons en effet l’expression «mise en situation».

(2). Hafferty FW. (1998). Beyond curriculum reform: confronting medicine’s hidden curriculum. Academic Medicine; N° 73:403-407.

(3). Mahood SC. (2011). Formation médicale : Prenez garde au curriculum caché. Canadian Family Physician, N° 57:e313–e315.

Sécurité du patient

Un séminaire obligatoire de quatre heures est proposé au étudiants de médecine de 5ème année à la faculté de médecine de l’Université Côte d’azur.

Conçu à l’origine par Fabrice Gaspérini et Maud Pouillon du département d’enseignement et de recherche de médecine générale (DERMG), il a en 2020 été proposé en 2020 en partenariat avec des membres du Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P).

Ce sont donc Fabrice Gaspérini, associé à Luigi Flora, codirecteur patient du CI3P et du docteur Jean-Michel Benattar, codirecteur opérationnel du CI3P qui ont animé la session.

Il y ont été exposés et débattus devant l’ensemble des étudiants de 5ème année :

  1. les définitions, concepts et expériences vécues d’erreurs médicales et de fautes;
  2. la question de l »esprit critique et les moyens d’information qui permettent de développer et de préserver une pratique d’indépendance vis à vis d’enjeux commerciaux ou autres pour que l’information au patient soit réellement éclairée de manière étique
  3. Les questions de pharmacovigilance de risques de iatrogéne et de collaboration interprofessionnelle avec le patient.
  4. Sécurité du patient, décision partagée et partenariat de soin avec le patient

Un enseignement qui sera dorénavant proposé en partenariat avec le patient grâce à l’association des enseignants chercheurs du DERMG et de tandems médecins patients du CI3P.

Santé mentale et pandémie?

Voir ou revoir la visioconférence

Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P) de la Faculté de Médecine de l’Université Côte d’azur, en partenariat avec l’association citoyenne Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) et l’équipe de Soin en partenariat avec des pairs aidants d’Un chez soi d’abord de Bordeaux Métropole ont présenté

L’expérience vécue de la pandémie Covid-19 des locataires et de leurs accompagnateurs du programme « Un chez soi d’abord »

dans le cadre d’une visioconférence organisée
le Jeudi 23 juillet 2020 de 14 H 30 à 16 H

1ère partie de la visioconférence du 23 juillet 2020 sur pandémie et impact psychologique
2ème partie de la visioconférence du 23 juillet 2020 sur l’accompagnement d’une équipe interdisciplinaire en partenariat avec un pair auprès de personnes vivant avec des addictions et troubles psychiques en situation de précarité
Conclusion de l’intervention et premiers échanges
4ème et dernière partie de la visioconférence, échanges de pratique entre organisations et recherches de pistes de partenariat ou de pratiques communes

Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patient et le Public (CI3P) de la Faculté de Médecine de l’Université Côte d’azur, en partenariat avec l’association citoyenne Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) et le réseau créé en 2019 Alliance sans frontières sur le partenariat de soin avec le patient initient depuis la sortie du confinement en conséquence de la pandémie un cycle de rencontres mettant en avant des initiatives mobilisant les patients et leurs savoirs mis au service de l’intérêt général, les patients, associations et leurs savoirs ayant été oubliées et/ou mises de côté depuis le début la pandémie.

Après avoir mis l’accent sur l’E-ETP mises en oeuvre par les patients, comme source de partenariat pour accompagner ceux qui vivent avec des maladies chroniques lors de notre première session, une partie de la population qui n’a pu, pour diverses raisons, pas bénéficier des soins adéquats, et alors que la vague de troubles psychiques dont nombre de médecins commencent à nous alerter (Vincent, 2020 [1]; Beguin, Vincent 2020 [2]). Une alerte qui confirme ce que des travaux précédents publiés très tôt, lors de l’annonce du confinement, identifiaient ce problème potentiel (Américan psychiatric Association, 2020 [3]; Tourette-Turgis, 2020 [4]; Flora (2020) [5]), nous vous proposons de nous pencher sur des publics vivant déjà avec et les professionnels qui les accompagnent

Cet évènement comme le cycle auquel il fait partie est en accès libre et gratuit

Références bibliographiques

[1] Vincent F. (2020). « « On redoute un effondrement du système » : après le Covid-19, la crainte d’une « vague psychiatrique » Le secteur psychiatrique estime que 10 % des malades ont été perdus de vue pendant le confinement et voit affluer de nouveaux patients sans antécédents« . Le Monde du 11 juillet 2020.

[2] Béguin F., Vincent F. (2020). « De la souffrance psychique est née dans la population confinée et les besoins de soins ont globalement augmenté », Le Monde du 11 juillet 2020.

[3] American psychiatric Association (2020). « COVID-19 Mental Health Impacts:  Resources for Psychiatrists« , 12 mars 2020

[4] Tourette-turgis C. (2020). « Covid-19 : point par point, des recommandations d’experts pour réduire les effets psychologiques négatifs liés au confinement« , The conversation France, le 16 mars 2020.

[5] Flora L. (2020). « Quelques informations utiles pour gérer l’impact du Covid19 dans le quotidien ?« , Blog, le 19 mars 2020

La revue semestrielle

La revue semestrielle, créée au printemps 2020 en prolongement du 1er colloque International sur le partenariat de soin avec le patient en France organisé à Nice par le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public et l’association Citoyenne Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) à l’amphithéâtre du Galet de l’Hôpital Pasteur2 du CHU-GHT des Alpes- Maritimes et à la faculté de médecine de l’Université Nice Sophia-Antipolis devenue Université Côte d’Azur au 1er janvier 2020, continue de renforcer son assise.

Après la sortie du Numéro 1 consacré à des articles prolongeant des communications réalisées lors du colloque de l’automne 2019, la revue a reçu son immatriculation internationale (Numéro ISSN 2726-484X) et a constitué le comité scientifique d’où seront mobilisés les évaluateurs et réviseurs des articles soumis à la revue.

Ce comité est un mixte de personnalités ayant posé leur candidature et de membres pressentis par l’équipe du CI3P pour leurs actions, analyses, au sujet du partenariat de soin avec le patient ou de toute autre forme d’implication des patients. Voici donc présenté ci-dessous, le comité scientifique qui reste susceptible d’être enrichi par de nouvelles candidatures.

—————————————————————————————————————–

Les candidatures sont à déposer à cette adresse en indiquant en objet Candidature pour le comité scientifique de la revue

Le N°2 de la revue, prochain numéro de cette nouvelle vitrine du partenariat de soin avec le patient est prévu pour l’automne.

Les propositions d’articles peuvent être déposées en format textes au fil de l’eau en cliquant ici

Le format accepté est de 3 500 mots par article dans le corps de texte, bibliographie non comprise.

Ils seront précédés des résumés contenant les mots-clés qui pourront être également proposés en Anglais.

Les articles peuvent être précédés ou complétés par une communication aux prochaines journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient organisées les 28 et 29 septembre 2020 en visioconférences

—————————————————————————————————————-

LE COMITE SCIENTIFIQUE DE LA REVUE

Philippe Anhorn, MPA, DBA©, directeur du Réseau Santé Région Lausanne (RSRL), Canton de Vaud, Suisse.

Jean-Michel Benattar, Médecin (gastro-enterologue libéral), fondateur de la Maison de la Médecine et de la Culture et codirecteur opérationnel du CI3PFrance.

Alexandre Berkesse, MsC. management, Doctorant en philosophie, chef de projet au CAPPS Bretagne et coresponsable de l’option fondement du partenariat de soin avec le patient de la maitrise recherche, DCPP, Université de Montréal, France/Québec.

Marie-Pierre Codsi, médecin de famille, MsC. en psychopédagogie et andragologie, conseillère à la Direction Collaboration et Partenariat patient de la faculté de médecine de l’Université de Montréal (DCPP), responsable du développement académique au Centre d’Excellence du Partenariat avec les Patients et le Public (CEPPP) au centre de recherche du CHUM, centre Universitaire hospitalier francophone de Montréal, Québec, Canada.

David Darmon, Docteur et HDR de médecine générale, Codirecteur médecin du CI3P, directeur du DERMG, faculté de médecine, chercheur RETInES (Risques-Epidémiologie-Territoire-INformation-Education-Santé), vice-président Université Côte d’Azur. France.

Jean-Baptiste Faure, patient, président de Savoirs patients, docteur en neurosciences, Toulouse, France.

Luigi Flora, docteur en sciences de l’éducation, Cofondateur du modèle de Montréal, codirecteur patient du CI3P, coordinateur du partenariat avec les personnes à l’épreuve de psychotraumatisme.s du CN2R, chercheur RETInES , Université Cote d’Azur, France.

Eve Gardien, docteur en sociologie, maître de conférences des universités (MCF), sociologie,  laboratoire Espaces et SOciétés (ESO UMR 6590), Université Rennes 2, coordinatrice de la recherche action Ex-pair., France.

Arnaud Halloy, docteur en anthropologie, maître de conférences des universités (MCF) en cours d’Habilitation à diriger des recherches (HDR), Laboratoire LAPCOS, groupe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le patient CHERPA membre du Comité de Pilotage (COPIL) du CI3P, Université Côte d’Azur, France.

Aline Lasserre Moutet, Msc sciences de l’éducation, coordinatrice du Centre hospitalo-universitaire d’éducation thérapeutique du patient, Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse.

Benoit Pétré, docteur en santé publique, Coordinateur du projet Européen Interreg patient partenaire, Université de Liège, Belgique.

Marie-Pascale Pomey, Médecin, professeure de santé publique, Codirectrice du CEPPP, titulaire chaire de recherche en évaluation des technologies et des pratiques de pointeQuébec, Canada.

——————————————————————————————————————

Le format accepté à été de 3 500 mots par article dans le corps de texte, bibliographie non comprise.

Ils seront précédés des résumés contenant les mots clés qui pourront être également proposés en Anglais.

Les articles peuvent être précédés ou complétés par une communication aux prochaines journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient organisées les 28 et 29 septembre 2020 en visioconférences

Si les prochains numéros pourront avoir des thématiques définies, ce n’est pour le moment pas d’actualité.

————————————————————————————————————-

BIBLIOGRAPHIE NON EXHAUSTIVE DES MEMBRES DU COMITE SCIENTIFIQUE

Anhorn P., Chinet M., Devaux L. (2019). « Le projet anticipé des soins – Un PAS du réseau vers le partenariat », in, Contribution à l’état de l’art : Retour sur le 1er colloque International en France sur le partenariat de soin avec le patient à partir des communications et écoévaluations. Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université côte d’azur, pp. 192-204.

Benattar J.-M., Flora L. (2019).  » Philippe Barrier, autonormativité et créativité : la leçon du handicap », dans l’ouvrage (Dir. Cabral M., Mamzer M.-F.). Médecins, soignants, osons la littérature : un laboratoire virtuel pour la réflexion éthique. Editions Sipayat, pp. 30-32.

Boivin A., Flora L., Dumez V., L’Espérance A., Berkesse A., Gauvin F.-P. (2017). « Transformer la santé en partenariat avec les patients et le public : historique, approche et impacts du “modèle de Montréal”. In « La participation des patients » « vol. 2017, Paris : Editions Dalloz, pp. 11-24.

Codsi M.-P. (2020). Les coulisses du partenariat patient : Comment le partenariat avec les patients change l’identité des professionnels de la santé ? Département de psychopédagogie et d’andragogie. Faculté des sciences de l’éducation / Faculté de médecine, Université de Montréal.

Fauré S. (2020). Initiative d’un kinésithérapeute libéral, spécialisé en neuro-éducation à la suite du confinement et analyse patient, Site internet univercite.eu.

Flora L., Darmon D., Benattar J.-M. (Dir.), (2020). La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°1, le centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université Côte d’Azur.

Flora L., Darmon D. Benattar J.-M. (Coord.).(2019), Contribution à l’état de l’art : Retour sur le 1er colloque International en France sur le partenariat de soin avec le patient à partir des communications et écoévaluations. Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université côte d’azur.

Flora L. (2019). « Quand l’épreuve singulière de la vie avec la maladie devient processus de transformation d’un système de santé », in Chemins de la formation, Hors série, Vivre la maladie, entre épreuves, récits et histoire, pp.116-129.

Flora L. (2017). Le partenariat patient : un nouveau modèle relationnel », Perspectives et Solidarités Sociales, N° 250, pp.54-55

Flora L., Berkesse A., Payot A., Dumez V., Karazivan P. (2016), « L’application d’un modèle intégré de partenariat patient dans la formation des professionnels de la santé : vers un nouveau paradigme humaniste et éthique de co-construction des savoirs en santé », Le Journal International de Bioéthique et d’éthique des sciences, volume 27, N° 1, pp. 59-72.

Flora L., Karazivan P., Dumez V. Pomey M.-P., (2016). « La vision « patient partenaire » et ses implications : le modèle de Montréal. », La revue du praticien, avril 2016, Tome 66, N° 4, pp. 371-375.

Flora L. (2016)., « Le savoir des malades à travers un référentiel de compétences « patient » utilisé en éducation médicale », La recherche en éducation, N°15, pp. 59-75.

Flora L. (2015), Un référentiel de compétences de patient : pour quoi faire ? Du savoir expérientiel des malades à un référentiel de compétences intégré : l’exemple du modèle de Montréal, Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

Flora L. (2015), Un référentiel de compétences de patient : pour quoi faire ? Du savoir expérientiel des malades à un référentiel de compétences intégré : l’exemple du modèle de Montréal, Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

Flora L., Lebel P., Dumez V., Bell C., Lamoureux J., Saint-Laurent D. (2015). « L’expérimentation du Programme partenaires de soins en psychiatrie : le modèle de Montréal ». Santé mentale au Québec, Vol. XL, N°1, Printemps 2015, pp. 101-118

Flora L. (2015), Le patient formateur : nouveau métier de la santé ? Comment les savoirs expérientiels de l’ensemble des acteurs de santé peuvent relever les défis de nos systèmes de santé, Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

Flora L., Jouet E., Las Vergnas O. (2014), « Contribution à la cartographie des publications établissant le fait social de la reconnaissance des savoirs des malades », dans, (Coord. : Jouet E., Las Vergnas O., Noel-Hureaux E.), Nouvelles interventions réflexives dans la recherche en santé : du savoir expérientiel des malades aux interventions des professionnels de santé, Paris, Archives contemporaines, pp. 235-236

Flora L. (2013), « Savoirs expérientiels des malades, pratiques collaboratives avec les professionnels de santé : état des lieux. »,  Éducation permanente. 2013 ; N° 15: pp.59-72.

Jouet E., Las Vergnas O., Flora L. (2012), « Priznavanje izkustvenega znanja bolnikov in bolnic – pregled stanja », Socialno delo, Vol. 51, 2012, Université de Lubjana, pp. 87-99.

Flora L. (2010), « Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : un concept effectif », Revue Générale de Droit Médical, N° 34, mars 2010, pp.115-135

Jouet E., Flora L., (2011). « Empowerment et santé mentale : le contexte et la situation en France », La santé de l’homme, Paris, INPES, N° 413, mai juin 2011, pp. 12-15.

Jouet E., Flora L. (Coord.) (2010), Usager-expert : La part de savoir des malades dans le système de santé, Pratiques de formation : Analyses, N°58/59 (2010), Saint-Denis, Université Paris 8.

Jouet E., Flora L., Las Vergnas 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, pp. 13-94.

Gardien E. (2019), Les savoirs expérientiels : entre objectivité des faits, subjectivité de l’expérience et pertinence validée par les pairs, revue Vie Sociale, n°25-26, Erès, avril 2019, pp. 95-112.

Gardien E. Jaeger M. (2018). L’implication citoyenne dans la recherche. France : Erès.

Gardien E. (2018), De l’utilité des groupes de pairs pour produire des savoirs fondés sur l’expérience : l’exemple des entendeurs de voix, Participations – revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°22, 2018/3, pp. 29-51

Ghadiri D. P. S., Flora L., Pomey M.-P. (2017). « Le virage patient partenaire de soins au Québec. Reconfiguration de l’exercice du pouvoir médical et lutte pour de nouvelles subjectivités. In « La participation des patients« , Paris : Editions Dalloz, pp. 25-36.

Nagels M., Lasserre Moutet A. (2013), « Réflexions critiques sur la conception d’un référentiel de compétences en éducation thérapeutique », Recherches et éducations, N°6, pp. 99-115.

Ortiz Halabi A., Scholtes B., Voz B. , Gillain N., Durieux N. , Odero A., Baumann M. , Ziegler O. d , Gagnayre R. , Guillaume M., Bragard I., 1 , Pétré B.  (2019). “Patient participation” and related concepts: A scoping review on their dimensional ». Patient Education and Counseling, Vol. 103, Issue 1, 2020/01, pp. 5-14.

Pétré B., Scholtes B., Voz B., Ortiz I., Gillain N., Husson E., Guillaume M., Bragard I., Consortium APPS (2019) « L’Approche Patient Partenaire de Soins en question ». Rev Med Liege 2018; N°73 : V.12, pp. 620-625

Pomey, M-P., Morin, E., Nault, C., Clavel, N., Beaumont, M., D’Amour, M. (2017). «Engager les patients à tous les niveaux de gouvernance : l’exemple du CIUSSS de la Mauricie-et-du-centre-du Québec», Le Point en Santé et Services Sociaux : 12 (4), pp.12-17.

Pomey M.-P., Flora L., Karazivan P., Dumez V., Lebel P., Vanier M.-C., Débarge B., Clavel N., Jouet E. (2015), « Le « Montreal model » : enjeux du partenariat relationnel entre patients et professionnels de santé », Santé publique, France, Vol. 27, N°1 Supplément, Janvier-février, pp.41-50.

Pomey M.-P., Ghadiri D. P., Karazivan P., Fernandez N., Clavet N. (2015), «  Patients as partners : a qualitative study of patients engagement in their health care : patients as Partner in their health care », Plos one, PLOS ONE | DOI:10.1371/journal.pone.0122499 April 9, 2015.

Pomey MP, Hihat H, Néron, A, Khalifa M, Dumez V, Lebel P (2015), « Patient partnership in quality imrovement of healthcare services : patients’ input and challenges faced », Patient Experience Journal, Vol. 2, Issue 1, Spring 2015, pp. 29-42.

Vanier M.-C., Flora L., Lebel P., (2016). « Un professionnel de santé qui exerce une pratique collaborative en partenariat avec le patient », in (Dir. Pelaccia T.) Comment [mieux] former et évaluer les étudiants en médecine et en sciences de la santé, Bruxelles, De Boeck, pp.74-104.

Vanier M.-C., Flora L., Dumez V. (2014), « Dal Paziente “esperto” al “paziente Formatore : l’esempio dell’Università di Montreal », in (Dir. M.-S. Padula, G. Aggazzotti), Manuale per il docente di medicina generale : comme insegnare la medicina generale nelle cure primarie, Facoltà di Medicina e Chirurgia di Modena, Italia, pp. 149-168.

Coté institutionnel

Outre le fait de l’ambition de permettre à chaque citoyen qui le souhaite de devenir patient partenaire dès qu’il être en relation avec un professionnel de santé et en interaction avec le système de santé de quelque manière que ce soit, et pour se faire, de nombreux partenariat se tisse tant institutionnellement qu’auprès d’organisations citoyennes.

Voici donc les partenariats actuellement définis et ceux qui sont en projet.

Les partenariats locaux

  • Le premier partenariat, rapidement encadré par une convention, l’association avec la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) dont le CI3P est une création en quelque sorte. Le centre est en effet le fruit de l’action de la MMC, y compris au sein de la faculté de médecine avec laquelle a été crée le DU Art du Soin en partenariat de soin avec le patient et plus largement de l’Université. La MMC est présente dans le comité de Pilotage (COPIL) du CI3P à travers la présence de Richard Desserme qui se considère comme représentant citoyen;
  • 2. Un autre partenariat de fait, car les deux codirecteurs David Darmon et Luigi Flora y sont chercheurs dans l’axe éducation, auprès de la première équipe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le patient créée en France, à notre connaissance constituée au sein du laboratoire de recherche RETInES (Risques, Epidémiologie, Territoire, Information, Education, Santé)
  • 3. Le partenariat s’y organise à travers l’équipe interdisciplinaire en partenariat avec le patient « CHERPA ». Un autre partenariat, également encadré par une convention, réside dans l’axe 2 du laboratoire du LAPCOS (EA 7278), un laboratoire interdisciplinaire regroupant de nombreuses disciplines que sont l’anthropologie, la psychologie sociale, clinique, la psychologie du travail, la neuropsychologie, l’ergonomie, la sociologie, les sciences du mouvement humain (STAPS), les sciences de l’éducation et l’histoire de l’art. Le LAPCOS est membre de Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est. Pour être complet, un anthropologue de ce laboratoire, Arnaud Halloy, est dans le comité de pilotage (COPIL) du CI3P et fait partie de l’équipe pédagogique interdisciplinaire en partenariat avec le patient du Diplôme Universitaire Art du Soin en partenariat avec le patient;

Les partenariats au niveau national

  • 4. Une collaboration inter-universitaire ouvre un partenariat dans l’enseignement et la recherche avec le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8), Universités Lumières du Campus Condorcet à Paris. La convention est finalisée dès l’automne est prévu le lancement d’un nouveau cycle de conférences et colloques créer pour stimuler la recherche en droit et sciences politiques afin de questionner les cadres juridiques et légaux actuels à travers la mise en perspectives des usages en France et à l’international.
  • 5. Les premières interactions avec des équipes pharmacies cliniques et de la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC) donne actuellement lieu a des projets de publication, de recherche en formation interprofessionnelle en partenariat avec le patient actuellement en cours de rédaction commune d’une convention entre la SFPC et le CI3P.
  • 6. Une Union Francophone des patients partenaires (UFPP) a été créée en 2019, en prolongement de l’université des patients de Grenoble, devenue par la suite Université des patients de la région Rhône-Alpes. Depuis la création du CI3P se sont engagés des discussion menant à une convention en cours d’élaboration entre ces deux entités, alors que l’UFPP a rejoint l’Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patient

Les partenariats au niveau international

  • 7. Un autre partenariat de fait, dont l’encadrement par une convention inter-universitaire internationale entre l’Université Côte d’Azur et l’Université de Montréal est en cours de signature, s’organise entre le CI3P, la Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPP) de la faculté de médecine et le Centre d’Excellence sur le Partenariat avec les patients et le public (CEPPP) du Centre de Recherche du CHU de cette université Québécoise avec lesquels Luigi Flora codirecteur patient du CI3P collabore depuis une décennie.
  • 8. La participation initiée avec la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) depuis 2018 avec Maria Jesus Cabral, dans le cadre des séminaires internationaux sur la médecine narrative donne lieu en 2020 à l’encadrement par une convention inter-universitaire internationale avec l’Université de Lisbonne, dont Maria Jesus Cabral est professeure de littérature dans le cadre du programme de recherche sur les humanités médicales. La convention est en cours de signatures au moment de la rédaction de cette partie du site Internet.

Les partenariats financiers

  • 9. Le partenariat d’ordre financier qui permet au CI3P d’exister s’est organisé avec l’Agence Régionale de Santé de la région Provence Alpes Cote d’azur (ARS-PACA) dans le cadre d’un avenant de la convention CPOM avec le Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale (DERMG) de la Faculté de médecine de l’Université Côte d’Azur.

Partenariat de soutien

  • 11. Le CI3P est soutenu par la Haute Autorité de santé (HAS) depuis sa création en 2019 pour la constitution d’une chaire de recherche sur le partenariat de soin avec le patient

Partenariat avec des médias

La Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) et le CI3P ont l’occasion caque mois de publier un article ou un encart dans le magazine local La Strada l’essentiel de la culture au pays des paradoxes au sein de la rubrique créée à cet effet Culture et santé, lire l’article de septembre

Un réseau, l’Alliance…

L’Alliance sans frontières est un réseau constitué le 16 octobre 2019 suite à une séance d’intelligence collective menée lors du 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient organisé à Nice par le Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le Public (CI3P) de la Faculté de médecine de l’Université Côte d’azur, en partenariat avec l’association citoyenne de la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC), la Faculté de médecine de l’Université Côte d’Azur et le CHU Pasteur du GHT Alpes Côte d’Azur.

Il y a en effet été décidé collectivement le 16 octobre 2019 la rédaction d’une alliance sans frontières autour du partenariat de soin avec les patients (Flora, Darmon, Benattar, 2019) [1]

Ce réseau a été intitulé « Alliance sans frontières du partenariat de soin avec les patients » par l’ensemble des congressistes présents en conclusion de ce 1er congrès.

Le « Sans frontières » a pour sens, non seulement l’absence de frontières géographiques car étaient présents plusieurs membres et équipes de France, Belgique, Suisse et Canada, mais également celui d’un au-delà des frontières disciplinaires et hiérarchiques.

Les équipes ayant participé et communiqué lors du colloque en sont les premiers membres mais d’autres équipes se sont déjà renseignées pour rejoindre cette Alliance sans frontières, tel, par exemple les congressistes du 2ème colloque international sur le partenariat de soin avec le patient qui devait se dérouler en septembre à Toulouse. Ce colloque est reporté aux 14 & 15 janvier 2021. En conséquence, le CI3P organise les 28 et 29 septembre 2020 un évènement en ligne en réponse à la demande de ceux qui ont décidé

Voici la cartographie du réseau constitué et la présentation des équipes et coordonnées actuellement membres de ce réseau qu’est l’Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patient que vous pouvez rejoindre en cliquant ici.

Le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public (CI3P)
Faculté de médecine, Université Côte d’azur
28, avenue Valombrose 06107 Nice Cedex 2   : contact courriel

——————————

Coordination pour l’Amélioration des Pratiques Professionnelles en santé de Bretagne (CAPPS Bretagne) : Contact courriel
Tel : 02.99.28.37.81
CHU de Rennes – Bâtiment santé publique
2 Rue Henri le guilloux 35033 Rennes Cedex 9
CHU de Renne – Bâtiment 42, site de Pontchaillou

——————————

Le Centre National Ressources et Résilience (CN2R)
103 boulevard de la Liberté – 59 800 Lille
Contact courriel

——————————

La Maison de la Médecine et de la Culture (MMC)
Association de Loi 1901
Nice : Contact courriel

——————————

L’association de Formation pour le Partenariat de Soins (AFPS)
1, allée Mg Calloch, 29000 Quimper
Contact courriel

——————————

La fabrique créative de santé, CHU de Nantes : Contact courriel
Contactez la fabrique par téléphone : 06.61.06.84.33

——————————

Le collectif de patients participants à Siric-BRIO, dans et pour
la recherche intégrée en oncologie, Bordeaux : Contact courriel

——————————

Patients avec paralysie cérébrale, une association de patients engagés dans l’amélioration du système de soin
Contact Courriel

———————————

Carte de répartition des équipes congressistes lors du 1er colloque International sur le partenariat de soin avec le patient des 15 et 16 octobre 2019 de Nice.

———————————

Unité d’évaluation / UTEP Site Internet
Service d’Evaluation et d’Information Médicales – Pôle S2R
CRHU Nancy – Brabois, Allée du Morvan, 54 500 Vandœuvre-les-Nancy
Tél. Secrétariat :33 (0)3 83 15 55 54 – Contact courriel

———————————–

Savoirs Patients
Institut pour la promotion des patients et aidants partenaires en santé
38 rue Dominique Clos, 31300 Toulouse.
Contact courriel

——————————————

cid:image001.png@01D00800.F6BE6740

RSRL, Rue du Bugnon 4 – 1005 Lausanne, Canton de Vaud, Suisse
Tél. 021 341 72 54 – Fax. 021 341 72 51 – Contact Courriel

———————————————

Union Francophone Des Patients partenaires
Siège social : Délégation régionale de l’INSERM
95 boulevard Pinel – 69675 BRON cedex
Bureau de Grenoble : Faculté de Médecine – Bureau 332A –
Bâtiment Jean Roget – Domaine de la Merci – 38700 LA TRONCHE
Contact Courriel

La clinique du galet

La clinique du galet est un atelier interactif proposé à l’origine aux étudiants en médecine de 4ème, 5ème et 6ème année dans l’amphithéâtre du Centre Hospitalier Universitaire Pasteur, face à l’entrée de l’Hôpital d’où son nom.

Il a été créé à la demande du doyen de la Faculté de médecine le professeur Patrick Baqué.

Lors de sa mise en place, cet atelier faisait appel à des comédiens et acteurs pour permettre des simulations à partir desquelles s’exercer et exercer une réflexivité enrichie d’une réflexion éthique.

Au printemps 2019, alors que le Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le public (CI3P) était en gestation, il a été proposé à la future équipe du CI3P de proposer une session pilote en remplaçant les comédiens et acteurs par des patients.

Le numéro 1 de la revue Le partenariat de soin avec le patient : analyses a publié un article sur la méthodologie mobilisée pour coconcevoir la séquence pédagogique avec le patient et l’animation de l’atelier avec un tandem médecin patient, pp. 30-48, article de Thomas Chansou, patient formateur, et de Jean-Michel Benattar, médecin,  » Enseigner l’exercice médical par l’art et les savoirs expérientiels avec la participation du patient« 

Le succès de l’entreprise permet aujourd’hui qu’un certain nombre de ces ateliers aient lieu en la présence d’un tandem médecin patient, parfois enrichi de la présence d’autres patients, comme par exemple lors de séances de médecine narrative ou de formule en théâtre forum.

De plus il s’est enrichi en 2020 d’initiatives d’apprentissages aux pratiques de collaboration interprofessionnelle puisque la clinique du galet voit aujourd’hui des élèves de l’école infirmière de la Croix Rouge participer aux ateliers avec les étudiants en médecine.

Ces ateliers sont au nombre de 12 par an. La pandémie qui affecte actuellement la France a nécessité une adaptation à la situation et les ateliers ont été expérimentés en visioconférence avec réussite .


Avez-vous déjà entendu parler de patients partenaires ?

******************************************************************

Contacts

Journées internationales 2020

Deux journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient sous forme numérique, en visioconférence, ont été organisées les 28 et 29 septembre 2020. 

Voici les communications des auteurs nous ayant accordé les droits de diffusion

La Ligue des Usagers des Services de Santé (LUSS) promeut et accompagne le projet patients formateurs des futurs professionnels de santé, leur activité est présentée par les patients formateurs et membres d’associations : Pascal Godfirnon, Cécile Gerardy, Véronique Ciamos, Martine Vanvoorden, Madeleine Mindulu.
Présentation de deux patientes partenaires diplômées de la formation Universitaire à l’Art du Soin en partenariat avec le patient, expériences vécues, expériences de la formation et activités d’intérêt générale menée par Stéphanie Fauré et Frédérique Haas
Accompagner les patients et les établissements de santé à l’E-ETP et l’E-accompagnement à partir d’une plate forme digitale à l’initiative des patients par la co-construction
Présentation par Adriaan Barbaroux, médecin, et Eric Balez, patient du groupe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.s CHERPA (Chercheurs et patients dans la recherche), un groupe composés de membres du LAPCOS, du DERMG et du CI3P
Nicolas Fernandez, professeur de pédagogie au Centre de Pédagogie Appliquées au Sciences de la santé (CPASS) de la faculté de médecine de l’Université de Montréal au Québec et patient partenaire formateur depuis 2011, présente « l’apprentissage et savoirs expérientiels des patients : l’apprentissage perpétuel et profondément naturel qui génère ses savoirs valides et crédibles« .
Présentation du cours en ligne sur les fondements du partenariat patient. Une option de la maitrise de recherche (Master Européen) d’éthique clinique de la faculté de médecine de l’Université de Montréal, un cours qui peut également accueillir des professionnels de santé, patients et proches indépendamment de la maitrise présenté par Mathieu Jackson, patient partenaire diplômé d’une maitrise de sciences de l’éducation, membre de la Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPP) et du Centre d’Excellence du Partenariat avec les Patients et le Public (CEPPP), Canada
, Etude de perception du partenariat patient par des professionnels de santé et patients au sein du réseau de santé de la région de Lausanne en Suisse Vaudoise
Le FORMINDEP, une association de professionnels de santé, de patients et citoyens qui s’engage pour une médecine fondée sur les meilleures preuves scientifiques et ce seul intérêt. Paul Scheffer, docteur en sciences de l’éducation ayant mené des recherches pour former les étudiants en médecine vis à vis de l’influence de l’industrie pharmaceutique et actuel président du Formindep présente l’action de ce mouvement citoyen
Iris Roussel (OZ’IRIS Santé), Docteure Caillette-Beadouin et Stéphanie Spatoro, patiente partenaire « Le design thinking au service de l’évolution culturelle d’un établissement de santé vers une approche centrée sur l’expérience patient et le partenariat »  (Design thinking & Calydial)
Présentation par David Darmon, professeur de médecine, codirecteur médecin du Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le Public (CI3P), directeur du Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale (DERMG) de l’UNité de Recherche RETInES ( Risque, Epidémiologie, Territoire, Information, Education, Santé), équipe interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.e.s dont il est membre.

Ces journées étaient organisées en prolongement du développement du partenariat de soin avec le patient tel qu’initié à partir de 2010 au Québec (Dumez, 2012 [1]; Flora, 2012 [2]) presque un an 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient d’octobre 2019 organisé en France. Une approche qui est devenue en 2014 lors du congrès Macy’s aux USA (Fulmer, Gaine, 2014 [3]; Vanier et al, 2014 [4]), « the Montreal model » de par la manière dont cette approche a été intitulée par les organisateurs (Pomey et al, 2015).

Après presque une décennie de développement en Amérique du Nord puis en Europe, un 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, selon une approche systémique (enseignement en sciences de la santé – milieux de soins –recherche), a été organisé à la mi octobre 2019 à Nice par le tout nouveau centre d’innovation sur le partenariat avec les patients et le public (CI3P) (Flora, Darmon, Benattar. 2019 [5], 2020 [6]).

En conclusion de celui-ci, une séance d’intelligence collective a abouti à plusieurs décisions telles celle de créer une Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patient ou encore celle de réitérer ce type de rencontres. Il a également été prévu d’organiser à Toulouse le second colloque. Or, s’il était initialement prévu à l’Université Jean-Jaurès de Toulouse, l’impact de la pandémie a amené le comité d’organisation à reporter ce second colloque au premier semestre 2021, les 14 et 15 janvier en l’état.

Le CI3P, promoteur du site Internet mettant en œuvre d’autres décisions collectives prises au sein de cette alliance sans frontières prend donc l’initiative d’organiser au début de l’automne, les 28 et 29 septembre 2020.

Enfin, ces journées, tout comme le 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient d’octobre 2019 étaient ouvertes aux patients et plus largement aux citoyens s’intéressant ou se questionnant vis à vis de leur santé, et à celle du système susceptible de les accompagner dans cette démarche, et donc la participation y était libre et gratuite.

Contact pour renseignement.s

Le programme des journées

REFERENCES


[1] Dumez V. (2012). The patient: A missing partner in the health system: Vincent Dumez at TEDxUdeM, Polytechnique, Université de Montréal

[2] Flora L.Dumez V. (2012). Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé », Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, campus Condorcet.

[3] Fulmer, T & Gaines M. (Dir.), (2014). Partnering with Patients, Families, and Communities to Link Interprofessional Practice and Education. Proceedings of a conference sponsored by the Josiah Macy Jr. Foundation in April 2014; New York: Josiah Macy Jr. Foundation.

[4] Vanier MC, Dumez V, Drouin E, Brault I, MacDonald SA, Boucher A, Fernandez N, Levert MJ et al. Partners in Interprofessional Education: Integrating Patients-as-Trainers. Dans: Fulmer, T & Gaines, M. Partnering with Patients, Families, and Communities to Link Interprofessional Practice and Education. Proceedings of a conference sponsored by the Josiah Macy Jr. Foundation in April 2014; New York: Josiah Macy Jr. Foundation; 2014, pp 73-84.

[5] Flora L., Darmon D. Benattar J.-M. (Coord.).(2019), Contribution à l’état de l’art : Retour sur le 1er colloque International en France sur le partenariat de soin avec le patient à partir des communications et écoévaluations. Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université côte d’azur.

[6] Flora L., Darmon D., Benattar J.-M. (Dir.) (2020). La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°1.