4ème colloque de recherche juridique et éthique: appel à communication

ARGUMENTAIRE ET APPEL À COMMUNICATION DU
4ème COLLOQUE DE RECHERCHE JURIDIQUE ET ETHIQUE

SUR LA PLACE DU PATIENT AU 21ème SIECLE

Alors que l’année 2023 a vu des rapports publiés sur le patient partenaire (Ministère de la santé 2023[1], CNOM, 2023[2]), que l’académie de médecine a présenté le 23 janvier dernier au ministère de la santé une réflexion sur cette dernière figure de patient et sur les médiateurs dans le domaine de la santé (Berkesse et al, 2023)[3], que l’Académie de Médecine a présenté le 23 janvier dernier au Ministère de la Santé une réflexion sur cette dernière figure de patient, le Centre de Recherche Juridique Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patents et le Public (CI3P) d’Université Côte d’Azur ont décidé pour le 4ème colloque de recherche juridique et éthique initié au sein de l’axe de recherche sur la place du patient au 21ème siècle de questionner ces nouvelles figures et leurs fonctions à partir de ce titre :

Médiateur de santé publique/de santé pair et patient partenaire

Alors que lors de la 1ère décennie du 21ème siècle, l’Université Paris 8 dans le cadre de la formation continue a initié des formations sur la médiation et que le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P) de la faculté de médecine d’Université Côte d’Azur propose de développer une culture du soin en partenariat avec les patients, il est apparu pertinent au vu des rapports publiés de questionner ces nouvelles approches afin de définir ou de cerner les points communs et différences dans ce qu’ils proposent.

L’UFR droit de l’université Paris 8 a créé en 2005 un diplôme universitaire puis des formations intitulées  « information, médiation et accompagnement en santé »[1]. Elle reprenait une première initiative en prolongement du sentiment de nécessité de former des médiateurs de santé publique à la fin du 20ème siècle. Une entreprise réalisée à l’université Paris 7 par l’Institut Médical d’Epidémiologie Appliquée (IMEA) (DGOS, 2006[4]; HAS, 2007[5]).

Dans l’esprit de Paris 8, il était alors question de répondre à une commande sociale spécifique issue des états généraux avec les malades du cancer et principalement de la mesure 42 du 1er plan cancer[2]. Une formation qui au fil des ans s’est ouverte, comme celle de l’IMEA à d’autres problématiques de santé et à d’autres populations.

Or, à la fin de la première décennie de ce siècle, le Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé Europe en santé mentale s’est intéressé à l’approche proposée et, après y avoir envoyé étudier des personnes vivant avec des troubles psychiques, a proposé une rencontre avec l’équipe pédagogique afin de coconcevoir une formation diplômante inter-universitaire de Médiateur de santé pair dans le domaine de la santé mentale sur les bases de la formation créée en 2005 (Lunel, 2020)[6].

Ce fut la première formation interuniversitaire de pairs aidants en santé mentale de France. Un processus de formation par alternance et d’intégration de pairs aidants dans le système de santé fut ainsi engagé et donna lieu quatre ans plus tard à un rapport de cette expérimentation (Roelandt et al. 2014).[7]  Depuis de nombreuses formations de pair-aidance en santé mentale ont vu le jour et la question de la pair- aidance comme de la médiation en santé s’est développée auprès d’autres populations comme par exemple actuellement auprès des personnes concernées par un cancer ou dans le domaine de la précarité comme le programme mondial « Housing First » (2018)[8] et sa déclinaison en France sous l’appellation « un chez soi d’abord » (Laval, 2022)[9]

C’est de cette rencontre que la première formation de médiation de santé pair en santé mentale, dans un cadre inter-universitaire (Paris 8 – Centre hospitalier de Sainte-Anne à Paris, Lille et Marseille) mobilisant ouvertement des personnes directement concernées par des troubles psychique fut organisée.

C’est également au cœur de la formation qui inspira la formation en alternance à la médiation de santé pair que les premiers travaux académiques sur les patients formateurs auprès des étudiant en médecine ont été menés (Flora, 2007[10]; 2010[11]), des travaux qui ont participé à ce qu’une 2019 une loi soit adoptée visant à ce que les UFRs de médecine favorisent l’implication des patients dans les cours théoriques et pratiques[3].

Un cadre législatif qui a été repris quatre ans plus tard, pandémie mondiale oblige, pour que des recommandations soient publiées par le ministère de la santé et de la prévention pour accompagner les institutions dans cette démarche et dont un comité de suivi poursuit l’accompagnement des mesures à adopter en 2024.

C’est également de ses premiers travaux dont est issus le processus qui permit pour partie d’éclairer les savoirs expérientiels de patients (Jouet et al, 2010)[12]. Des savoirs qui avec les compétences des patients leur permettent de mobiliser des savoirs et de les socialiser (Flora, 2012[13]; 2015[14]; DCPP, 2015[15]), ce qui constitue la base de l’assise conceptuelle de l’approche du partenariat de soin avec le patient (Karazivan et al, 2015[16]; Pomey et al, 2015[17]) ou approche patient partenaire de soin telle qu’étudiée par quatre états membres de l’Union Européenne financée par le programme INTERREG (Consortium INTERREG, 2020)[18].

C’est donc de cette histoire qui accompagne le développement de la santé publique composant avec la démocratie en santé que s’organise avec les personnes concernées l’adaptation du système de santé, du médico-social et de la société dans le domaine de la santé et de la solidarité. C’est ce qui amène ce 4ème colloque de recherche juridique et éthique à l’appel à soumission pour communication de ce colloque qui sera organisé sur le campus Condorcet en Île-de-France en décembre 2024.

RETROUVER L’ENSEMBLE DES INFORMATIONS SUR CE COLLOQUE SUR LE SITE SCIENCESCONF.ORG DU CNRS EN CLIQUANT ICI

L’appel à communication

Les communications attendues peuvent mettre en lumière les actions de médiation dans le domaine de la santé, qu’elles soient issues de la médiation de santé publique, de la médiation de santé pair comme d’analyses critiques sur les actions et le cadre législatif existant ou de ce qu’il serait nécessaire d’adopter.

Elles peuvent concerner des patients partenaires pour leurs propres soins, leur participation à l’enseignement, les milieux de soin, la cité ou la recherche. Il peut également être question de traiter de parallèles et de différences, de comparaisons entre ses nouvelles figures agissant dans le domaine de la santé et du social, ou encore des politiques de santé qui les encadrent comme du manque de politiques de santé à cet égard.

Cet appel à communication de ce 4ème colloque de recherche juridique et éthique sur la place des patients au 21ème siècle s’oriente donc sur

  • les travaux de recherche, y compris ceux qui seraient contradictoires ou comparatifs.
  • les dispositifs mis en place de patients mobilisés dans l’intérêt général éclairant leurs statuts socioprofessionnels sous toutes les formes développées et dans leur diversité.
  • Les travaux de recherche et dispositifs de mise en œuvre de modifications législatives et réglementaires.
  • Les expériences de mises en place ou en cours éclairant les difficultés ou empêchements d’organisations socioprofessionnelles
  • Les travaux de recherche éthique sur ces « nouvelles pratiques »

Modalités de soumission

La forme des soumissions doit comprendre un résumé de 300 à 350 mots, le nom de l’auteur ou des auteurs avec coordonnées courriel de l’auteur principal, l’affiliation s’il y a lieu, le titre de la communication, cinq mots clés, la bibliographie s’il en existe une. Les communications retenues pourront être prolongées par un article dans un numéro spécial ou un ouvrage collectif.

Les articles qui prolongent les communications sont un invariant de cet axe de recherche avec les publications des colloques précédents publiés dans les revues suivantes

Soumission à envoyer au courriel accessible en cliquant ici

Le 1er colloque de 2020 a donné lieu publication dans la revue Le partenariat de soin avec le patient: analyses n°2.[4]

Le second colloque de 2022 a donné lieu à publication au journal du droit de la santé et de l’assurance maladie n°36.

Le 3ème colloque donne lieu à publication ( en cours de rédaction puis de publications) à des actes qui paraîtront aux éditions Hospitalières.

Le site du colloque : le campus Condorcet, plus grande concentration de chercheurs en sciences humaines et sociale d’Europe
Campus Condorcet
8, cours des Humanités
93322 Aubervilliers CEDEX

La date : Le lundi 16 décembre 2024

Bibliographie


[1] Diplôme Universitaire et Maîtrise/Master 1 de droit de la santé

[2] Cette mesure 42 relevait d’une demande des malades de pouvoir s’entretenir sur les traitements et la vie avec la maladie au sein de l’établissement dans lequel ils sont soignés avec des professionnels non impliqués dans leur parcours de soin.

[3] Article 23 de la Loi du 24 juillet 2019 relative à l’organisation et la transformation du système de santé : les UFRs médicale doi[ven]t favorise[r] la participation des patients dans les cours pratiques et théoriques

[4] Cette revue aujourd’hui intégrée à la plateforme numérique de sciences ouvertes Episciences, un réseau coordonnée par le CNRS et créé avec l’INRIA  et l’INRAE), elle initie l’epi « sciences de la santé ».


[1] Thomas B., Fourcade A. Morlat P. (Dir.) (2023). Etat des lieux et perspectives pour le déploiement de la participation des patients dans la formation initiale des médecins. Ministère de la santé et de la prévention. France.

[2] CNOM (2023). Le patient partenaire. Commission des relations avec les associations de patients et d’usagers Section Éthique et Déontologie du Conseil de l’Ordre des Médecins

[3] Berkesse A., Denormandie P., Henry E., Tourniaire N., Belkhir F. (2023). La médiation en santé : un levier relationnel de lutte contre les inégalités sociales de santé à consolider. Rapport IGAS de juillet 2023 ( Inspection Générale des Affaires Sociales).

[4] DGS (2006), Evaluation des actions de proximité des médiateurs de santé publique et de leur formation dans le cadre d’un programme expérimental mis en œuvre par l’IMEA, Paris, Direction générale de la santé.

[5] HAS (2007). La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins. Référentiel de compétences, formation et bonnes pratiques. Octobre, Haute Autorité de Santé.

[6] Lunel A. (2021). Du patient formateur au médiateur de santé pair : histoire d’une formation ancrée dans la cité. Pratiques de formation : Analyses. N° 2, pp. 8-24.

[7] Roelandt J.-L., Staedel B., Rafael F., Marsili M., François G., Le Cardinal P., Desmons P. (2014). Programme Médiateurs de santé/pairs : Rapport final de l’expérimentation 2010-2014. Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la recherche et la formation en santé mentale, EPSM Lille Métropole.

[8]  Estecahandy P., Laval C. (Dir.) (2018). Housing First. Au-delà du sans-abrisme et de la psychiatrie. Vie sociale 2018/3-4 (n° 23-24), Toulouse. Erès.

[9] Laval, C. (2022). Un chez-soi d’abord : retour sur une expérience de recherche. Dans : Nicolas Chambon éd., La politique du Logement d’abord en pratique (pp. 33-40). Presses de Rhizome. 

[10] Flora L. (2007). Le patient formateur auprès des étudiants en médecine. Maîtrise, en droit de la santé, Université Vincennes Saint Denis – Paris 8

[11]  Flora L. (2010). Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : un concept effectif. Revue Générale de Droit Médical (RGDM), N° 34, mars 2010, éditions Les études hospitalières, Bordeaux, pp.115-135

[12] Jouet E., Flora L., Las Vergnas 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels des patients ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, pp. 13-94

[13]  Flora L. (2012). Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé, Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, campus Condorcet.

[14] Flora L. (2015), Un référentiel de compétences de patient : pour quoi faire ? Du savoir expérientiel des malades à un référentiel de compétences intégré : l’exemple du modèle de Montréal. Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

[15] DCPP (2015). Référentiel de compétences des patients, Direction collaboration et partenariat patient. Faculté de médecine, Université de Montréal.

[16] Karazivan P., Dumez V., Flora L., Pomey M.-P., Del Grande C., Guadiri S., Fernandez N., Jouet E., Las Vergnas O., Lebel P. (2015), « The Patient as Partner in Care : Conceptual Grounds for a Necessary Transition », Academic Medicine, April 2015 – Volume 90 – N° 4 – pp.437–441.

[17] Pomey M.-P., Flora L., Karazivan P., Dumez V., Lebel P., Vanier M.-C., Débarge B., Clavel N., Jouet E. (2015), « Le « Montreal model » : enjeux du partenariat relationnel entre patients et professionnels de santé », Santé publique, HS, 2015/S1, pp.41-50.

[18] Consortium INTERREG APPS (2020) Orienter les soins vers le patient partenaire : un livre blanc pour la grande région Consortium APPS/Octobre 2020. Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme INTERREG V A Grande Région

3ème colloque de droit

Représentativité des intervenants selon le prisme du partenariat

Le programme du 4 décembre 2023

9h30 : Introduction.
Le mot de bienvenue du doyen de la faculté de médecine,
Jean Dellamonica.

9h45 : Introduction du CRJP8 :
Alexandre Lunel, codirecteur du CRJP8, professeur de droit.

10h00 : Introduction du CI3P :
David Darmon, codirecteur médecin, CI3P, directeur DERMG,
Vice-président Campus Santé, Université Côte d’Azur.

10h15 : Lisa Laroussi-Libeault, patiente partenaire consultante en partenariat en santé.

Les enjeux éthiques du partenariat patient et les responsabilités juridiques.

11h00 : Sandrine de Mongolfier & Nadège Berlioz 
Chaire de démocratie en santé d’oncologie, Aix Marseille.

Freins et leviers à la participation des patients partenaires dans une recherche interventionnelle au sein de centres de lutte contre le cancer, le projet 4P.

11h45 : Mireille Kerlan & Marie-France Lalande, 
Union Nationale pour le développement de la recherche et de l’évaluation en orthophonie
(UNADREO).

La problématique de la place et du statut du patient-partenaire formateur
en orthophonie.

14h00 : Amélie Larget, Maud Le Ridant, Anne Sophie Riou, pole ETP Bretagne, IREPS.

Engagement ; Patient(e)s partenaires ; Education Thérapeutique du Patient ;
Droits sociaux ; Rémunération/rétribution.

14h45 : Luigi Flora et al, CI3P, CRJP8, Consortium interuniversitaire pour la VAE.

Un Consortium interuniversitaire pour la reconnaissance de VAE des savoirs issus de la vie avec la maladie ou de situation de handicap au niveau national et au sein des universités

15h30 : Bérenger Thomas, interne de médecine en santé publique attaché au COPIL interministériel (Santé-Enseignement supérieur), Alexandra Fourcade a Philippe Morlat du ministère de al santé et de la prévention.

Etat des lieux et perspectives pour le déploiement de la participation des patients dans la formation initiale des médecins : travaux menés par le ministère de la Santé et de la Prévention.

MOTS DE CONCLUSION

Ce colloque a eu lieu au 27 rue du professeur Delvalle, dans le livinglab de l’Université Européenne Ulysseus et du département d’Enseignement et de Recherche en médecine générale d’Université Côte d’Azur, face au CHU Pasteur. C’est un colloque hybride, également accessible par visioconférence. Il était gratuit avec cependant l’inscription obligatoire.

Argumentaire de l’appel à soumission de communication
du 3ème colloque de recherche scientifique organisé par
le Centre de Recherche Juridique de l’université Paris 8 (CRJP8) Paris Lumière du campus Condorcet
et
le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public (CI3P)
de la faculté de médecine d’Université Côte d’Azur.

Ce colloque a eu lieu
le lundi 4 décembre 2023 à Nice
et en visioconférence.

Accédez au site sciencesconf.org du colloque

Argumentaire

Depuis le début du 21ème siècle, la révolution des « patients experts » est en marche. La relation entre le médecin et le patient, ainsi que la posture de chacun, évoluent aussi. Le patient, plus informé, devient acteur de sa santé. Au niveau international, de nombreux textes soulignent l’importance du rôle et de la participation des usagers, individuellement et collectivement, à tous les niveaux de l’organisation des soins. Ce mouvement sociétal avait notamment été signalé en 2013 par une revue d’Evidence Based Medicine (la médecine par les preuves), le British Medical Journal, dans laquelle il était demandé que « la communauté scientifique et les praticiens laissent la révolution des patients commencer » (Richards et al, 2013) [1]. Certains y voyaient même le blockbuster de ce siècle (Dentzer, 2013) [2].

Acteur social, le rôle du patient pourrait devenir prépondérant alors que les systèmes de santé des pays occidentaux s’effondrent inexorablement. Le sociologue, récemment décédé, Daniel Defert [3], président fondateur de l’association de lutte contre le VIH/SIDA AIDES n’avait-il pas été déjà dans le dernier quart du 20ème siècle l’un des chantres de ce nouveau rôle du patient pensé comme un réformateur social.

En France, la loi du 4 mars 2022, dite loi Kouchner, en instituant la démocratie sanitaire, a entendu replacer la personne malade au cœur de la relation médicale et établir une relation plus égalitaire où le patient serait reconnu comme un véritable citoyen.

Pour ce faire, le législateur de 2002 prônait non seulement la nécessité d’une meilleure transparence dans la relation médecin-patient, mais aussi la reconnaissance de droits au profit du patient (Lunel, 2021 [4]; Rubinstein, 2021 [5]). Trois chercheurs français l’ont clairement identifié comme un fait social (Flora, 2012 [6]; Jouet, 2013 [7], 2014 [8]; Flora et al, 2014 [9]) selon la définition d’Emile Durkheïm (1894) [10], père de la sociologie.

Depuis le début de l’année 2023, diverses actions législatives récentes, ou en cours de réflexion, sont menées pour donner un cadre juridique aux activités d’intérêt général des malades encore diversement qualifiés (patients formateurs ou enseignants, patients experts, pairs aidants ou médiateurs de santé pairs ou encore de santé publique, patients intervenant en ETP (Education Thérapeutique du Patient), patients partenaires…).

Ainsi en 2023, un COPIL (Comité de pilotage) a été mis en place par les Ministères de la Santé et de la prévention d’une part, et de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation d’autre part, pour proposer une mise en œuvre de l’article 3 de la loi du 19 juillet relative à la transformation du système de santé : « Les UFR de médecine doivent [favoriser] la participation des patients dans les cours tant pratiques que théoriques ». Un consortium interuniversitaire, joint à une association, France Patients Experts Addiction, s’est également constitué en 2022 pour bâtir une certification de Validation d’Acquis d’Expérience (VAE).

Des discussions ont aussi été engagées actuellement avec les Ministères de la santé et de la prévention et celui du travail, du plein emploi et de l’insertion sous la responsabilité de la ministre déléguée à la formation et à la REVA (la réforme de la VAE) [11]. L’association, France Patients Expert qui est, elle-même, associée à l’Assistance Publique, Hôpitaux de Paris (AP-HP), travaille aussi à ce processus de dépôt de certification auprès de France compétences (Déjour, 2021) [12].

Créée par la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 (art. 36) pour la liberté de choisir son avenir professionnel, France compétences est l’unique instance de gouvernance nationale de la formation professionnelle et de l’apprentissage. C’est un établissement public national à caractère administratif.

C’est dans le cadre de ces actions ministérielles sur la question des malades, des patients et des personnes en situation de handicap suscitées par une forte demande sociale, que le Centre de Recherche Juridique de Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P) de la faculté de médecine d’Université Côte d’Azur, ont initié une réflexion juridique et éthique depuis 2020 avec l’organisation et la publication deux évènements scientifiques (en 2020, « la place des patients au 21ème siècle à l’ère du partenariat »[13] (Flora et al, 2021) [14], ; en 2022, « la place du patient dans l’environnement numérique de santé » [15].
Nous lançons aujourd’hui un appel à communication en vue de l’organisation d’un 3ème colloque au mois de novembre 2023 sur la reconnaissance par la VAE et la professionnalisation des patients.

Les communications qui ont été retenues seront prolongées par des articles dans un numéro spécial
ou un ouvrage collectif ( le 1er colloque a donné lieu publication dans la revue
Le partenariat de soin avec le patient: analyses n°2.

Le second colloque donne lieu à publication au journal du droit de la santé et de l’assurance maladie n°36.).

Ce colloque aura lieu à l’Université Côte d’Azur lors de la dernière semaine de novembre 2023 en mode hybride ( sur place et en visioconférence) à une date qu’il reste encore à déterminer. Vous pouvez, dans l’attente de l’ouverture d’un site internet sur la plateforme numérique du CNRS Sciencesconf envoyer vos soumissions en cliquant sur ce lien.

Notes et références bibliographiques


[1] Richards, T., V. M. Montori, F. Godlee, P. Lapsley and D. Paul (2013). Let the patient revolution begin. BMJ. 346: f2614-f2614.

[2] Dentzer, S. (2013). Rx For The ‘Blockbuster Drug’ Of Patient Engagement. Health Affairs. N° 32, p. 202.

[3] Defert, D. (1989). Cinquième conférence internationale sur le Sida, Montréal.

[4] Lunel A.. (2021). Du patient formateur au médiateur de santé pair: histoire d’une formation ancrée dans la cité. La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°2, le centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université Côte d’Azur, pp.8-23

[5] Rubinstein, S. (2021 Être médiateur de santé pair, pair aidant en France, les paradoxes de la professionnalisation des patients. La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°2, le centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université Côte d’Azur, pp.80-92

[6] Flora L.. (2012). Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé. Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation ». Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, campus Condorcet, 2012, p. 355.

[7] Jouet E. (2013). Faire de sa maladie un apprentissage : l’exemple du projet EMILIA. Education permanente, N° 195, pp.74-84.

[8] Jouet E. (2014). La reconnaissance des savoirs des malades : de l’émergence au fait social. Dans Nouvelles interventions réflexives dans la recherche en santé : du savoir expérientiel des malades aux interventions des professionnels de santé. Archives contemporaines, Paris, pp. 9–21.

[9] Flora L., Jouet E., Las Vergnas O. (2014). »Contribution à la cartographie des publications établissant le fait social de la reconnaissance des savoirs des malades », Dans Nouvelles interventions réflexives dans la recherche en santé : du savoir expérientiel des malades aux interventions des professionnels de santé. Archives contemporaines, Paris, pp. 235-236.

[10] Durkheim, E. (1988) Les règles de la méthode sociologique. [1ère édution1894]).  Flammarion, Paris.

[11] Tourette-Turgis C. Flora L. Merle R. (2022). «  Présentation du consortium interuniversitaire engagé dans la VAE des patients, in  « Les 20 ans de la démocratie en santé : les modes d’intervention des patient·es dans le système de santé » organisée par l’Université des patients de Sorbonne université. Voir la visioconférence présentant la REVAH et le consortium Interuniversitaire en cliquant ici

[12] Dejour A. (2021). « Une certification Patient-Expert Addictions au carrefour du savoir expérientiel du patient rétabli de ses conduites addictives et des activités des acteurs des soins ».. Psychotropes 2021/1-2 (Vol. 27), pp. 77-94.

[13] 1er colloque interuniversitaire entre l’Université Paris 8 et Université Côte d’Azur sur la place du patient au 21ème siècle, à l’ère du partenariat.

[14] Flora L. Darmon D., Benattar J.-M. (Dir.) (2021). La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°2, le centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Université Côte d’Azur.

[15] 2ème colloque sur la place du patient dans l’environnement numérique de santé, maison de la recherche, Université Paris 8

Colloque de droit 2022

Dans le prolongement d’un axe de recherche ouvert en 2020, un axe initié par un 1er colloque international sur la place du patient au 21ème siècle, ce second colloque, un temps reporté en conséquence de la pandémie mondiale de la Covid-19 a eu lieu le jeudi 13 octobre 2022 sur la place du patient dans l’environnement numérique de santé

Cet axe est conçu sur la base d’un partenariat entre l’Université Paris Lumières, à travers la collaboration du Centre de recherche Juridique de Paris 8 (CRJP8), issu de la faculté de droit historiquement ancré en droit médical puis droit de la santé, et l’Université Côte d’azur à travers la collaboration avec le Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le public (CI3P), membre de l’Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patients.

Un centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public qui a été missionné par l’Agence Régionale de Santé Provence Cote d’Azur (PACA) en 2020 pour définir un statut des patients formateurs mobilisés auprès des étudiants en sciences de la santé. Des patients qui sont également mobilisés dans les milieux de soins, tant hospitaliers que dans les soins primaires et dans la recherche. Une démarche à laquelle la mairie de Nice vient de se joindre en 2022.

L’axe de recherche questionne tant la place du patient pour ses propres soins des points de vue du droit, qu’éthique, que pour les patients qui socialisent leurs savoirs dans l’intérêt général comme ceux que le CI3P fédèrent.

Après un premier état des lieux en 2020 dans le cadre d’un colloque organisé visioconférence du fait des contraintes sociales décidées pour faire face à la pandémie, le 2ème colloque qui traite principalement de la place du patient dans l’environnement numérique, connecté. Un environnement et des propositions qui prennent un peu plus de place chaque jour.

Un environnement dans lequel le CI3P et le DERMG sont impliqués à divers registres

Comme dans chacun des évènements, nous vous illustrons comment la discussion entre intervenants est répartie

Ayant rencontré un problème de secteur, nous n’avons pu réaliser la visioconférence. Dans l’urgence, nous avons enregistré en audio en mode bricolage les interventions que nous vous mettons à disposition. Dans un second temps et dans l’attente de la publication des interventions sous forme d’article dans un dossier du Journal de droit de la santé et de l’assurance maladie au printemps 2023.

9h45-10h00. Prélude introductif

9h45-10h00. Prélude introductif

Alexandre Lunel
Maître de conférences en histoire du droit HDR Université Paris 8 – codirecteur du CRJP8

Luigi Flora PhD
Codirecteur patient du centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public (CI3P), Faculté de médecine,
Université Côte d’Azur (UCA)

10h00-10h30. Le numérique en santé, une « nouvelle » opportunité pour faire du patient un acteur de santé ?
Auteure : Lina Williatte : Professeur des Universités Catholiques – Faculté Libre de Droit (FLD)-Avocat. Cabinet WT Avocat-Vice-Présidente Société Française Santé Digitale

10h40-11h10. Médecine connectée et diabète : Cas pratiques d’enjeux éthiques, juridiques et sociaux tirés des études du diabète LAB.
Auteur :Nicolas Naïditch : Sociologue au diabète lab de l’Association Française des Diabétique (AFD)

11h20-11h50. L’e-santé mentale : miroir aux alouettes ou futur des soins psychiatriques ?
Auteur : Sébastien Rubinstein : Patient partenaire au CI3P, Université Côte d’Azur-CRJP8, docteur en droit de la santé. (Ecouter également l’émission sur la santé mentale et le numérique au sein duquel cet article et mentionner pour sa pertinence en cliquant ici)

12 heures : Pause déjeuner

14h-14h30. Le partage des données de santé nous rendra-t-il plus
autonomes ?
Auteure :
Marie France Mamzer PU-PH :
Professeure d’éthique & de médecine, CHU Necker, Université de Paris-Cité

14h40-15h10. L’empowerment du patient grâce à l’espace numérique de santé (mon espace santé).
Auteure : Lydia Morlet-Haidara : Maître de conférences HDR en droit privé-Directrice de l’Institut Droit et Santé Université de Paris

15h20-15h40. Les incidences éthiques et juridiques du suivi à vie de la personne en santé numérique
Auteure : Bénédicte Boyer-Bévière : Maître de conférences-HDR en droit privé Université Paris 8 – membre du Centre de recherches juridiques de Paris 8 (CRJP8).

16 heures : Clôture du colloque

Télécharger l'affiche
avec le programme

Le numéro de revue avec les articles
qui prolongent les communications du colloque de 2022 publié au printemps 2023

Le N° 4 de la revue

Ce quatrième numéro de l’a revue créée en 2020, Le partenariat de soin avec le patient : analyses, numéro du 4 du 1er semestre 2022 est disponible à la lecture ci-dessous et les articles sont référencés à Archives ouvertes (HAL), vous pouvez le lire en ligne ou le télécharger.

Présentation du numéro

Ce 4ème numéro de la revue permet une mise en lumière du nouveau paradigme dans la relation de soin conceptualisé au début de la décennie précédente.

Cette revue, rappelons-le, a pour ambition d’éclairer cette approche émergente d’un rendez-vous semestriel. Cet Art du Soin en partenariat avec le.s patient.e.s tel que nous le décrivons à et à partir de Nice en prolongement des contours initialement définis par l’équipe de l’Université de Montréal.

Et nous avons décidé que ce numéro serait ouvert par un article d’une patiente partenaire ayant exploré les deux environnements. C’est en effet Lisa Laroussi-Libeault, résidente de Genève qui nous propose, après s’être immergée en 2021 aux fondements du partenariat de soin avec le patient à partir de la faculté de médecine de l’Université de Montréal, d’enrichir ses connaissance à l’Art du Soin en partenariat avec les patients, mais également avec des étudiants en sciences de la santé et des professionnels de santé en exercice à la faculté de médecine d’Université Côte d’Azur.

C’est de par ces possibilités de mises en perspectives qu’elle nous offre une analyse des environnements dans lesquels elle s’est impliquée, à Genève, Lausanne mais également en France sur Bordeaux et Nantes.

Une analyse qui nous permet un état des lieux très instructif, tant sur ce qui se développe que sur le chemin qu’il reste à parcourir, avec en prime des pistes pour aller dans ce sens.

Les deux articles qui suivent explorent quant à eux la participation des patients dans un environnement numérique, digital de plus en plus présent si ce n’est pressant. Ils préfigurent et préparent, en abordant le thème de la place des patients dans la conception et l’utilisation de ces nouvelles technologies dans le soin ou ceux qui empêche, le 2ème colloque sur la place des patients au 20ème siècle dans et face à l’environnement numérique qui se tiendra le jeudi 13 octobre 2022 à la maison de la recherche de l’Université Paris 8 Paris Lumières grâce à la collaboration initiée depuis 2020 entre le Centre de Recherche Juridique de Paris 8 (CRJP8) et le CI3P. Un colloque qui se prépare et dont l’appel à communication est actuellement ouvert et ce jusqu’au 16 septembre prochain.

Le premier de ces article est le fait d’un anthropologue, docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales  (EHESS) et ancien post doctorant à l’Institut Mines Télécom et à l’Université Côte d’Azur qui nous éclaire sur les défis et les enjeux de la co-innovation dans le domaine de la santé connectée.

Enfin et pour conclure ce numéro est présenté le processus d’une recherche financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) menée par un consortium de recherche inter-hospitalo-universitaire et interdisciplinaire concernant cette santé connectée.

Une recherche dont l’objectif principal réside dans l’offre de la possibilité pour les médecins généralistes et les patients qui les consultent de choisir des applications de santé mobile qui ont été hiérarchisées par un processus de triangulation entre revues de littératures scientifiques et savoirs expérientiels tant de médecins que de patients. Une catégorisation bienvenue au vu du nombre de plus en plus important d’applications digitales et d’objets connectés qui envahissent le domaine de la santé. 

Bonne lecture !!!!

2ème colloque de droit 2021

APPEL À COMMUNICATION

en prévision du

2ème COLLOQUE SUR LA PLACE DU PATIENT
AU 21 ÈME SIÈCLE, À L’ÈRE DU PARTENARIAT

Dans le prolongement d’un axe de recherche juridique sur « la place du patient, des patients, au 21ème siècle, à l’ère du partenariat » engagé par le Centre de Recherche Juridique de Paris 8, de l’Université Paris Lumières associé au Centre d‘Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public de la Faculté de Médecine de l’Université Côte d’Azur, un premier appel à communication pour ce 2ème colloque prévu en 2021 et cependant reporté au 1er semestre 2022. Le report est une conséquence d’un investissement des équipes membres (CI3P, CRJP8) dans le dépôt d’une recherche sur la santé numérique axées sur le patient en prolongement d’un premier axe de recherche soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche d’aide à la décision médicale d’application mobiles numérique, ApiAppS.


ARGUMENTAIRE

Après un premier colloque organisé en décembre 2020 avec la participation de conférenciers français et internationaux afin de poser la problématique, suivi par une publication lors du N°2 de la revue «  Le partenariat de soin avec le patient. Analyses » prolongeant un certain nombre de ces communications, mise en perspective de la première recommandation de la recherche Européenne INTERREG APPS [1] :

  1. Repenser, à la lueur de la notion de partenariat, les textes législatifs sur les droits du patient et encourager, au niveau de la grande région (GR), la recherche d’une harmonisation en ce qui concerne leur intention ;

un premier événement qui a présenté l’invitation à investir ce champ en droit de la santé des étudiants.

Un axe ensuite accompagné dans le cadre de rencontres qui ont permis d’ouvrir le champs d’investigation et d’explorer les pistes de recherche, l’ambition de donner une lisibilité tant aux travaux initiés qu’à préciser des attentes et axes de réflexion sur la place du patient partenaire au 21ème siècle.

Alors que les qualificatifs de : malades, patients, usagers, assurés, clients, patients experts, patients intervenants en ETP, patients ressources, patients formateurs, patients enseignants, médiateurs de santé pair, pairs aidants et autres patients partenaires se sont multipliés ces quatre dernières décennies, la législation a accompagné par diverses lois enrichies de nombreux textes réglementaires et recommandations encadrant tant : la place du patient dans ses propres soins, que la relation entre professionnels de santé et proches, que sa place dans le système de santé puis médico-social.

Deux grands axes de recherche émergent de cette inflation législative et règlementaire.

  • Le premier concerne les soins et le droit du patient, donc en réciprocité du professionnel de santé pour qui la compilation de textes dans le temps a créé de nouveaux usages mais également des freins à ces nouveaux usages à travers un certain nombre d’injonctions contradictoires qu’il s’agit aujourd’hui à la lueur de la notion de partenariat telle qu’éclairée par les résultats de la recherche Européenne INTERREG APPS ou Approche Patient Partenaires de Soin d’ajuster, et ce jusque dans l’univers des nouvelles technologies de plus en plus présentes dans les systèmes de santé.
  • Le second axe tendrait à définir ou préciser les cadres d’activités des patients impliqués dans les soins et les diverses organisations du système de santé, c’est-à-dire dans les milieux de soins, d’expertises, d’organisation des soins, d’enseignement et de recherche. Il s’agit de préciser, s’il y a lieu le cadre légal et statutaire de la professionnalisation de patients, de proches tant au niveau de leur propre dignité que de modalités de partenariat dans les collaborations interprofessionnelles telles qu’elles s’organisent aujourd’hui par exemple avec les médiateurs de santé pair, pairs aidants, patients coachs et councelors, patients formateurs ou enseignants, autres patients intervenants en éducation thérapeutique du patient (ETP) et autres patients experts ETP.

Les communications attendues peuvent provenir d’étudiants en cours de recherche dans ces domaines, de chercheurs dans le domaine, de questionnements ou d’attentes de professionnels, patients, aidants, organisations ou associations de patients et ou de professionnels.


CONSIGNES AUX COMMUNICANTS

  • Les soumissions devront au maximum être de 500 mots, hors références bibliographiques ou webographiques.
  • Les auteurs devront préciser à quel titre ils s’expriment et s’il y a lieu pour quelle organisation et avec quelle.s affiliation.s.
  • Le résumé doit être devancé de mots clés (5 au maximum) et l’auteur principal devra indiquer ses coordonnées numériques (courriel).
  • Courriel de réception des soumission ici

Le colloque sera ouvert et gratuit à une date qu’il reste à déterminer, le lieu est en cours de détermination.

La date butoir est fixée au 1er décembre 2021


Ce colloque comme tous ceux organisés par le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public est organisée en respect de la charte patients inclus

1er colloque organisé le 4 décembre 2020

[1] Une recherche, menée durant 3 ans en Belgique (Université de Liège), Allemagne (Universités de Trêves et de Mayence), Luxembourg (Université et CHL de Luxembourg) et dans l’Est de la France (Université de Lorraine, CR-HU de Nancy et LORDIAMN), invite ces 4 états membres de l’union Européennes à favoriser par des ajustements législatifs et règlementaires le partenariat de soin avec le patient.

Télécharger l’appel à communication

Le N°2 de la revue

Le premier numéro de 2021 de cette revue semestrielle lancée en 2020 est désormais disponible.

Après un lancement bousculé par la pandémie mondiale, nous espérons cette année publier deux numéros et ainsi réaliser notre ambition et entrer dans notre rythme de croisière.

L’axe de ce numéro prolonge celui initié lors du lancement en proposant des articles qui approfondissent des communications réalisées lors de colloques ouvrant de nouveaux axes de recherches et de développement en France dans le cadre d’évènements internationaux.

Si, en 2019, nous avons initié une première rencontre d’équipes ambitionnant ou réalisant des actions de partenariat ou initiant des processus allant dans cette direction, en 2020, nous avons ouvert un axe de recherche en droit et sciences politiques, un axe initié avec le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8), qui ouvre un cycle de recherche et d’organisation de colloques qui seront organisés à un rythme annuel.

Pour l’heure, ce printemps 2021 présente un état des lieux présenté en décembre 2020. Un état de l’Art qui permet de prendre en compte la première recommandation émise au cours de l’automne en conclusion d’une recherche Européenne mise en œuvre auprès de quatre états de l’Union européenne, l’Allemagne, la Belgique, la France et le Luxembourg, sur l’Approche Patient Partenaire de Soin (APPS) qui propose de repenser, à la lueur de la notion de partenariat, les textes législatifs sur les droits du patient et encourager la recherche d’une harmonisation en ce qui concerne leur intention. C’est donc ce à quoi participe ce numéro.

Communications

Le CI3P, en tant et à travers les membres de la direction qu’avec les patients et proches, des étudiants en médecine ou encore des tandems médecins patients communiquent régulièrement lors de divers évènements scientifiques ou de diffusion plus large des savoirs et connaissances acquises, c’est ce que présente cette page.

Le 28 juin 2024 : Flora L, Benattar J.-M. Clarification du champ partenariat patient et place de l’ETP. Journée Partenariat Patient ETP… et plus, organisé par le CRES PACA. City Center Centre de conférence · 2 Rue Henri Barbusse, Marseille.

 Le 13 juin 2024 : Flora L. Développer la culture du partenariat de soin avec les patients et leur proches. Colloque du Centre National des Arts et Métiers (CNAM) de Paris organisé par la chaire de Gestion des Services de Santé du CNAM sur le Pouvoir d’agir des usagers en France et au Québec : partage de connaissances pour une plus grande démocratie en santé.

- Le 6 juin 2024 : Castello L., Hache G., Raynault A., Bouchez T., Munck S., Simard-Saint-Pierre E., Larive M., Flora L., Benattar J.-M., Audibert S., Cartaut S., Tisseur C., Payne M. Co Construire un design pédagogique capacitant pour la collaboration interprofessionnelle en santé : iES Collab, Congrès international francophone de pédagogie des sciences de la santé (CIFPSS) 2024 à la faculté de médecine de Marrakech, Maroc, 5-6-7 juin 2024.

Le 3 mai 2024 : Flora L., Benattar J.-M., Darmon D. {Rencontre des citoyens : patients, proches, professionnels de santé futurs et en exercice de l’université à la cité par va et vient organisé par une entité dédiée}. 3ème congrès International du Réseau Francophone pour la responsabilité sociale, Faculté de médecine, de maïeutique et de sciences de la santé de Strasbourg, 2, 3, 4 mai 2024.

Le 3 mai 2024 : Flora L., Darmon D. {Développer un écosystème numérique de soutien des soins des territoires géographiques intégrant les données environnementales : un enjeu de soutien public et de responsabilité social de l’université}. 3ème congrès International du Réseau Francophone pour la responsabilité sociale, Faculté de médecine, de maïeutique et de sciences de la santé de Strasbourg, 2, 3, 4 mai 2024.

Le 22 avril 2024: Schneider-Voirol M.-P, Vanier M.-C., Flora L., Kaufmann B., Standaert A., Youl E. N H.; Vanier M.-C., Janoly-Dumenil A.3ème webinaire sur la formation à la collaboration interprofessionnelle en partenariat avec les patients. Conférence organisée par un groupe de travail missionné par la conférence des doyens de facultés de pharmacies des universités francophones (CIDPharmef), soutenu par la conférence des doyens de facultés de médecine des universités francophones (CIDMedF) et par l’assemblée des présidents des universités francophones (AUF).

Le 11 avril 2024: Flora L. Entre expérience et expertise: itinéraire des patient partenaires. Journée d’étude organisé par les étudiants du master politiques de santé de sciences po Grenoble sur le thème {rôles et savoirs des patients: quelle place dans le système de santé}, Sciences Po Grenoble

Le 27 mars 2024: Flora L. La formation des patients partenaires. Séminaire santé numérique. Université de Rouen, séminaire soutenu par France 2023, l’agence Nationale de de la Recherche (ANR), les 26 & 27 Mars 2024.

Le 26 mars 2024 : Flora L. Le partenariat de soin avec les patients ou le modèle de Montréal. séminaire « Jean-Louis Signoret , Université de Caen, un événement annuel organisé par l’Unité Inserm “Neuropsychologie et neuro-imagerie de la mémoire, les 26, 27 & 28 Mars 2024.

Le 21 mars 2024 : Flora L., Benattar J.-M., L’Art du Soin en partenariat avec le patient, un art d’habiter le monde et d’être habité, tant individuellement que collectivement. Journées du Laboratoire International Associé « Art, société et mieux être » entre les universités Laval à Québec et Côte d’azur, table ronde internationale.

 Le 20 février 2024 Vanier M.-C., Flora L., Schneider-Voirol M., Hache G., Janoly-Dumenil A., Standaert A., Bardet J.-D. Qu’est-ce que l’interprofessionnalité : focus sur la pratique collaborative avec les pharmaciens et pharmaciennes et compétences à développer. Webinaire organisé pour les conférences des doyens de pharmacie et de médecine des universités francophones sous l’égide de l’assemblée des présidents d’universités francophones.

Le 12 mars 2024: Laroussi-Libeault L., Coussement Y., Hache G. Dory A. S’entendre sur un langage commun pour une décision partagée en partenariat avec le patient: et si on commençait par les termes de la pharmacie clinique ? 20ème congrès de la Société Française de la Pharmacie Clinique (SFPC), Centre des congrès Pierre Baudis, Toulouse.

Le 20 février 2024 Vanier M.-C., Flora L., Schneider-Voirol M., Hache G., Janoly-Dumenil A., Standaert A., Bardet J.-D. Qu’est-ce que l’interprofessionnalité ? Focus sur la pratique collaborative avec les pharmaciens et pharmaciennes et compétences à développer. Webinaire organisé pour les conférences des doyens de pharmacie et de médecine des universités francophones sous l’égide de l’assemblée des présidents d’universités francophones.

——————————————————————————————————–

Le 11 décembre 2023 : Flora L., Darmon D. « Les nouvelles technologies au service du maintien à domicile et le living lab d’université Côte d’Azur au sein de l’Université Européenne Ulysseus) » Journée porte ouverte au sein du mois de la silver-economy en région sud. Livinglab Ulysseus, 27 rue du professeur Delvalle, Nice.

Le 4 décembre 2023 : Flora L. (2023). Un Consortium interuniversitaire pour la reconnaissance de VAE des savoirs issus de la vie avec la maladie ou de situation de handicap au niveau national et au sein des universités. 3ème colloque de recherche juridique sur la place du patient au 21ème siècle, à l’ère du partenaire sur les question de la rétribution et de la professionnalisation de patients au service de l’intérêt général. Livinglab Ulysseus d’Université Côte d’Azur, 27 avenue du professeur Delvalle, Nice.

Le 4 décembre 2023 : Dellamonica J. (2023). Introduction du doyen de la faculté de médecine d4université Côte d’Azur du colloque et de l’importance du sujet. 3ème colloque de recherche juridique sur la place du patient au 21ème siècle, à l’ère du partenaire sur les question de la rétribution et de la professionnalisation de patients au service de l’intérêt général. Livinglab Ulysseus d’Université Côte d’Azur, 27 avenue du professeur Delvalle, Nice.

Le 4 décembre 2023 : Darmon D. (2023). Introduction du co-directeur médecin du CI3P du colloque et de laplace des patients partenaires dans l’enseignement de la médecine et des sciences de la snté, dans les millieux du Soin et dans la recherche . 3ème colloque de recherche juridique sur la place du patient au 21ème siècle, à l’ère du partenaire sur les question de la rétribution et de la professionnalisation de patients au service de l’intérêt général. Livinglab Ulysseus d’Université Côte d’Azur, 27 avenue du professeur Delvalle, Nice.

– Le 30 novembre 2023 : Flora L., Gasperini F. (2023). {Innover pour enseigner les soins aux patients âgés, un séminaire renouvelé pour les DES 2}} Colloque du CNGE (Collège National des médecins Généralistes Enseignants), Lyon, 29/11 au 1er/12/2023.

Le 29 novembre 2023 : Flora L. (2023). Le patient partenaire : le jeu du savoir expérientiel Congrès SEGAMED, Université Côte d’Azur.

Le 16 novembre 2023 :Benattar J.M., Schoene M., Courné T. Il était une fois… La philosophie de la médecine narrative en ETP, Congrès AFEMI, Lille.

Le 16 novembre 2023 : Flora L. Le savoir expérientiel: de quoi parlons nous ? Colloque sur le thème Parcours de reconstruction post-traumatique : Victimes-Patients, Familles, Professionnels, Qu’avons-nous à apprendre les uns des autres ? Evènement organisé par le Centre Régional du psychotraumatisme (CRP) de nouvelle aquitaine sud. Cinéma CGR, Bordeaux, les 16 & 17 novembre 2023.

Le 12 octobre 2023: Flora L., Darmon D. « Généalogie du partenariat de soin avec le patient de ses débuts sur l’Ile de Montréal à son retour en France« . Audition auprès du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM). Conférence en ligne.

Le 22 septembre 2023 : Flora L. Le patient partenaire engagé dans ses soins, dans le Soin , in Healthcare Week Luxembourg, par la fédération des hôpitaux du Luxembourg, Lux Expo the Box, Ville de Luxembourg, 21-22 septembre.

Le 15 septembre 2023 : Schaad B., Flora L., Favereau E., Gruson D., Rechtman R. Dauchi S. (2023). Comment préserver l’hospitalité de l’hôpital au coeur du système de santé : une discussion autour de l’ouvrage collectif (In)hospitalité hospitalière, évènement organisé par la Revue Médicale Suisse en collaboration avec Cairn.

Le 15 juin 2023 : Flora L., Schaad B., Favereau E., Gruson D., Rechtman R. Dauchi S. (2023). Comment préserver l’hospitalité de l’hôpital au coeur du système de santé : une discussion autour de l’ouvrage collectif (In)hospitalité hospitalière, Revue Médicale Suisse en collaboration avec Cairn, Table ronde en ligne filmée accessible en cliquant ici.

Le 9 juin 2023 :  Flora L., Bouchez T., Haas F., Benattar J.-M., Chao-Boggero C., Darmon D. (2023). Organiser la participation des patients formateurs de la pédagogie médicale aux sciences de la santé. 4eme Colloque sur l’engagement des patients dans les formations en santé, le 9 juin 2023, faculté de médecine de l’Université Sorbonnes Paris Nord Bobigny (France).

Le 9 juin 2023 :   Flora L. , Pouillon M., Coussement Y., Benattar J.-M. , Rousselin L., Filali S., Rubinstein S., Bouchez T., Haas F., Gasperini F., Mendjisky N., Darmon D. (2023). Mobiliser les patients dans les Examens Cliniques Observables Structurés (ECOS) au cœur de la réforme de 2ème cycle des études de médecine. 4eme Colloque sur l’engagement des patients dans les formations en santé, le 9 juin 2023, faculté de médecine de l’Université Sorbonne Paris Nord Bobigny (France).

Le 1er juin 2023 :  Flora L., Benattar, J.-M., Développer l’esprit critique des étudiants en médecine par l’analyse sémiologique de messages audiovisuels, Forum International de pédagogie en sciences de la santé, 31/05-2/06/2023, Montréal, Québec Canada.

-Le 31 mai 2023 :  Flora L., Benattar, J.-M. Bouchez T., Filali S., Darmon D. Intégrer des ECOS réalisés en partenariat avec les patients en fin de stage en second cycle : Fruit d’une recherche formation, Forum International de pédagogie en sciences de la santé, 31/05-2/06/2023, Montréal, Québec Canada.

 Le 17 mai 2023 : Flora L., Munck S. présentation de la collaboration interprofessionnelle en partenariat avec le patient développée et en développement avec le CI3P au sein du DERMG d’Université Côte d’Azur et conclusion de la session francophone du colloque, séance de clôture, Collaborating across borders VIII Conférence – May 16-18, 2023 , Toronto, Ontario, Canada [Virtual conference].

 Le 14 avril 2023 : Benattar Y., Toth H., Benattar J.-M., Flora L., Nos gestes, nos soins : une recherche performance proposant de nouvelles archives de santé. Canada’s Annual National Health Humanities Conference, April 13-14, 2023, Quebec City, Canada.

-Le 13 avril 2023 : Flora L., Chao-Boggero-C., Benattar, J.-M. L’enseignement de l’Art du Soin en partenariat avec le patient : Utopie ou nécessité ?. Canada’s Annual National Health Humanities Conference, April 13-14, 2023, Quebec City, Canada.

Le 9 mars 2023 : Flora L. Parcours de soins psychiatrique, projet de vie – Engagement du patient et place des aidants,22ème congrès national du collège académique des enseignants en médecine générale (CNGE), Grand palais de Lille. 14 au 16 décembre 2022

Le 15 décembre 2022 : Darmon D., Flora L., Bouchez T. « Enseigner l’ETP en tandem de partenariat au cours de l’internat de médecine générale« . 22ème congrès national du collège académique des enseignants en médecine générale (CNGE), Grand palais de Lille. 14 au 16 décembre 2022

Le 30 novembre 2022 : Flora L. « Pas de qualité sans éthique, le partenariat de soin avec le patient comme élément pertinent du respect de l’éthique et apport qualitatif dans la relation, dans les relations : L’exemple des tandems de partenariat médecins patients dans les consultations à travers la clinique’. Le 30 novembre aux Journées Internationales de la Qualité Hospitalière et en Santé, organisées par la Fédération Hospitalière de France, Espace Jean Monnet, Paris, les 29 & 30 novembre 2022.

Le 25 novembre 2022 : Flora L., Benattar J.M. Darmon D. L’Art comme médiateur d’un Art du soin du soin en partenariat avec les patients, une approche développée par le Centre d’innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P). La grande conférence du Laboratoire international Associé (LIA) Art et société de Québec.

Le 21 octobre 2022 : Flora L., Verkest E.  » Des modalités partenariales avec les personnes à l’épreuve de psychotraumatismes », Colloque Trauma et résilience. Centre Universitaire Méditerranéen, Nice.

Le 6 octobre 2022 : Flora L., Darmon D., Benattar J.-M. Penser et concevoir un ecosystème d’implantation du partenariat de soin avec les patients en soins primaires. 3ème colloque international sur le partenariat de soin avec les patients. Ecole des Hautes Etudes en Santé publique (EHESP), Rennes, 5, 6, 7 octobre 2022.

Le 6 octobre 2022 :  : Laroussi-Libeault L., Lefèvre S.-C., Benattar J.-B., Darmon D., Flora L. Performance issue d’un partenariat organisé au cours de la formation à l’Art du Soin en partenariat avec le patient entre une patiente partenaire et un étudiant en psychologie. 3ème colloque international sur le partenariat de soin avec les patients. Ecole des Hautes Etudes en Santé publique (EHESP), Rennes, 5, 6, 7 octobre 2022.

Le 5 octobre 2022 : Flora L., Benattar J.-M., Fauré S., Desserme R., Rousselin L., Halloy A., Guillot N., Claessens A., Darmon D. Les Diplômes universitaire Art du Soin en partenariat avec le patient et la responsabilité sociale des universités. 3ème colloque international sur le partenariat de soin avec les patients. Ecole des Hautes Etudes en Santé publique (EHESP), Rennes, 5, 6, 7 octobre 2022.

Le 29 septembre 2022 : Tourette-Turgis C., Flora L., Merle R. »Présentation du consortium inter universitaire* engagé dans la VAE des patients » Séminaire en ligne sur « , Les 20 ans de la démocratie en santé : les modes d’intervention des patient·es dans le système de santé » organisé par la filière FIMARAD et l’Université des Patients – Sorbonne en partenariat avec Comment Dire

Le 23 septembre 2022 : Flora L., Darmon D., Bouchez T., Verkest E., Coussement Y., Benattar J.-M., Ravot M., Gaspérini F., Rousselin L., Margo C., Rubinstein S., Danelsky C., Haas F., Casta C., Munck S.. « Développer une culture du soin entre professionnels de santé, du médico-social, des patients, proches, tous citoyens : le partenariat de soin avec les patients et le public« . 2ème Congrès International du RIFRESS : Réseau International Francophone pour la Responsabilité Sociale en Santé, Bruxelles, Belgique. 21-24 septembre 2022

Les 2 & 3 septembre 2022 : Flora L : animations de table rondes sur greffe et pandémie avec Philippe Barrier, Maria Jesus Cabral, Benjamin Sylvestre & jean-Michel Benattar le 2 septembre et entre Philippe Barrier et Marie-France Mamzer avec le public le 3 septembre sur la greffe, le don, les professionnels, le donneur et sa famille, le receveur, le législateur. 3ème séminaire international inspiré de la médecine narrative sur le thème Greffe et pandémie, Faculté de médecine, Université Côte d’Azur, Nice.

Le 16 juillet 2022. Desserme R., Benattar J.-M., Flora L.,  » Je mange donc je suis » d’après des textes de Roland Barthes, suivi d’un débat précédé ce que dit la sciences sur l’alimentation dans la série d’été des contes d’apéros du Théâtre National de Nice.

Le 15 juillet 2022, Benattar J.-M., Flora L., Desserme R., Yves Coussement, » L’éthique de la relation de Soin (inspirée des conférences gesticulées)« , Saorgue, 5ème festival des passeurs d’humanité, vallée de la Roya, Alpes maritimes, du 12 au 17 juillet 2022.

 Le 23 juin 2022 : Flora L., Une perspective patient de la médecine intégrative donnant une place aux Interventions Non Médicamenteuses : . 10ème congrès scientifique sur les interventions non médicamenteuses (INM), 23 & 24 juin 2022, Paris, Vivacity, rue de Bercy. Un évènement organisé par l’INSERM.

Le 10 juin 2022 : Bour C., Benattar J.-M., Légaré F., Darmon D., Flora L., « Dissemination of shared decision support knowledge in popular education and medical training around cancer screening« . Preventing Overdiagnosis 2022 conference, 9-12 June 2022, University of Calgary, Alberta, Canada.

Le 10 juin 2022 : Benattar Y., Toth H., Ravot M. (2022). La recherche création « Nos gestes nos soins« . 3ème Focus, le salon des écritures alternatives en sciences sociales. MUCEM de Marseille, les 9 & 10 juin 2022.

Le 10 juin 2022 : Benattar Y., Toth H., Mendisky N. Fauré N., Ravot M. (2022). « Nos gestes, nos soins« , 9e Congrès du COLHUM – Gestes, pratiques, mémoires : trente ans d’humanités médicales. 9-10 juin 2022 Strasbourg (France)

Le 31 mai 2022 : Vanier M.C., Flora L., Bouchez T.  » « Les pratiques interprofessionnelles : aspects théoriques ». Conférence internationale des doyens des facultés de pharmacie d’expression française Interprofessionnalité et soins pharmaceutiques : Quelles pratiques professionnelles pour quelles pédagogies ? 31 mai et 1er juin 2022: Campus universitaire de Saint Martin d’Hères, Grenoble, France.

Le 16 mars 2022 : Hache G., Flora L., Benattar J.-M., Salat E., Merle R. Table ronde de clôture « quelles implications pour quels apprentissages dans l’enseignement avec les patients« , 19ème Congrès de la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC). Palais de la musique et des congrès de Strasbourg, les 14, 15, 16 mars 2022.

————————————————————————————————

Le 15 octobre 2021 : Benattar J.-M., Ravot M, Flora L., Darmon D.,., « Une entité dédiée à la mobilisation des patients au cœur d’une faculté de médecine : Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), point d’étape« . 3ème Colloque interuniversitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, le 15 octobre 2021, Faculté de Médecine de Montpellier.

Le 15 octobre 2021 : Guillot N., Ravot M., Pop C., Ravot M., Benattar J.-M., Flora L., Darmon D. « La participation à la réforme du 2ème cycle des études de médecine à travers les ECOS mobilisant des patients formateurs du Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P)« . 3ème Colloque interuniversitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, le 15 octobre 2021, Faculté de Médecine de Montpellier.

Le 15 octobre 2021 : Benattar J.-M.,Ravot M., Flora L., Darmon D., « La participation des patients formateurs au Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P) en temps de covid-19« . 3ème Colloque interuniversitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, le 15 octobre 2021, Faculté de Médecine de Montpellier.

Le 15 octobre 2021 : Bouchez T., Ravot M., Flora L., Darmon D. « L’accompagnement de thèse de médecine générale avec des patients, nouvelle piste pédagogique de partenariat de soin avec le patient« . 3ème Colloque interuniversitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, le 15 octobre 2021, Faculté de Médecine de Montpellier.

Le 13 octobre 2021 : Jarno P., Citrini M., Flora L., Molimard L., Zucchello A., André Vert J. Kerrer M. « L’engagement des patients, des usagers« . Table ronde de Haute Autorité de santé au sujet de la recommandation sur l’engagement des usagers dans le système de santé et médicosocial du 22 septembre 2020 », Congrès de la Société Française de Santé Publique (SFSP) Futuroscope de Poitiers.

Le 6 octobre 2021 : Flora L., Benattar J.-M., Darmon D. (2021). « The art of Cure and Care developed the center for innovation in patient and public partnership (CI3P) in teaching, care services dans research« . 1st North American conference on integrated Care patients includ, 4th-7th october 2021, Toronto, Canada.

Le 6 octobre 2021 : Flora L., Benattar J.-M., Darmon D. (2021). »Patient engagement process implemented by Center for innovation in patient and public partnership (CI3P), in education, care and research« . 1st North American conference on integrated Care patients includ, 4th-7th october 2021, Toronto, Canada.

 Le 5 octobre 2021 : Flora L., Darmon D., Dufour J.C. (2021).  » A mobilheath co-evalued by physicians and patients integrated to the medical consultation through decision support for care in the patient’s life« . 1st North American conference on integrated Care patients includ, 4th-7th october 2021, Toronto, Canada.

Le 24 septembre 2021 : Flora L. « La place des patients dans la recherche« . Séminaire d’été sur la recherche qualitative médicale par le le ECSTRRA team, du laboratoire INSERM U1153, de l’Université Sorbonne Paris Cité (CRESS) , Hôpital de la Pitié Salpétrière, Paris, 21-24 septembre 2021.

Le 23 juin 2021 : Luigi Flora, Jean-Michel Benattar CI3P (France) : Participation à la table ronde de clôture du 9ème colloque Innovation et santé de Marseille, avec Bernard Denis de l’UFPP, Laurence Verneuil d’ECSTRAA (Inserm, Université de Paris), et Yves Couturier de l’Université de Sherbrooke au Québec, un évènement organisé par KEDGE en association avec ARAMOS, l’IRTES PACA et le CI3P, Ecole de commerce Kedge, Campus Luminy, Marseille

Le 23 juin 2021 : Luigi Flora, CI3P (France) : Un Centre d ‘Innovation du partenariat avec les patients et le public, pour quoi faire?. 9ème colloque Innovation et santé de Marseille, organisé par KEDGE en association avec ARAMOS, l’IRTES PACA et le CI3P, Ecole de commerce Kedge, Campus Luminy, Marseille.

Le 9 avril 2021: Luigi Flora, CI3P (France).  » Les savoirs expérientiels issus de la vie avec la différence, avec des troubles psychiques« . Webinaire inscrit dans un cycle de réflexion sur les savoirs expérientiels organisé conjointement par le centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé Europe en santé mentale (CCOMS), le PSYCOM à Paris et le groupe d’entraide Mutuelle (GEM) les Chtits Bonheurs à Ronchin en vue de la constitution d’un rapport à produire pour l’Organisation Mondiale de la Santé fin 2021.

Le 8 avril 2021: Luigi Flora (CI3P), Université Côte d’azur. Côte d’Azur – Découverte de l’humanité par la vulnérabilité : de la stimulation du don artistique au don vers autrui. Colloque sur Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021.(Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 8 avril 2021: Jean-Michel Benattar, Thomas Chansou (CI3P, Université Côte d’Azur – Maison de la médecine et de la Culture (MMC)) – Soigner, enseigner le soin, c’est donner de soi. En partenariat, c’est pour et avec l’autre. Une séquence de co-enseignement de l’exercice médical par la médiation artistique et les savoirs expérientiels du patient en partenariat avec lui. Colloque sur Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021.(Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 8 avril 2021: Luigi Flora (CI3P) « L’altruisme de la personne consciente de sa vulnérabilité comme une compétence de patient ou la pratique du don« . le 8 avril 2021. Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021. (Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 7 avril 2021 : Luigi Flora, CI3P (France) « Si j’attrape la Covid, lisez ceci ! » mesures anticipées en temps de pandémie. Webinaire modéré par Philippe Anhorn du Réseau de Santé de la Région de Lausanne (RSRL), membre de l’Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patient, un évènement organisé par l’Association latine d’Analyse de Système de Santé (ALASS) .

————————————————————————-

Le 4 décembre 2020 : Sébastien Rubinstein, ancien médiateur de santé pair, patient partenaire avec le CI3P et étudiant au Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2020 ainsi que doctorant en droit de la santé au sein du CRJP8.  » Être médiateur de santé pair, pair aidant en France, le paradoxe de la professionnalisation des patients ». 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

Le 4 décembre 2020 : David Darmon, Pr de médecine, CI3P, RETINES, DERMG.  » L’exercice médical à travers les mutations et l’émergence du partenariat de soin avec le patient« . 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

Le 4 décembre 2020 : Luigi Flora, CI3P; « De la création d’un contexte du partenariat de soin avec le patient possible pour chaque citoyen, chaque patient au contact de système de santé à la professionnalisation de patients au service de l’intérêt général dans le système de santé ». Congrès sur la place et le.s statut.s du malade au 21ème siècle. 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

 Le 29 septembre 2020 : David Darmon, Pr de médecine, CI3P, RETINES, DERMG, « RETInES : un laboratoire de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.s« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Stéphanie Fauré, Fréderique Haas, Diplômées Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2020 & 2019, devenues membre de l’équipe pédagogique du DU (2020) « Notre retour d’expérience sur cette formation et le déploiement vers le partenariat« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Nathalie Maurel, Diplômée Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2020) « De la participation à la formation à l’Art du soin en partenariat avec le patient à la participation en tandem médecin patient à la lecture éthique en bibliothèque de faculté de médecine« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Eric Balez, patient partenaire auprès du CI3P et membre de l’Association François Aupetit (AFA) (2020); « Accompagner les patients et les établissements de santé à l’E-ETP et l’E-accompagnement à partir d’une plate forme digitale à l’initiative des patients par la co-construction« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Adriaan Barbaroux, MD, DERMG, CHERPA, LAPCOS, RETINES, Eric Balez, patient partenaire auprès du CI3P, CHERPA, et membre de l’Association François Aupetit (AFA) (2020). « Polyphonies sur les enjeux du partenariat patient au temps du COVID-19, présentation du groupe de recherche CHERPA« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

————————————————————————-

Le 15 novembre 2019 : Flora L., Darmon D., Benattar J.-M., « L’UNIVERCITE DU SOIN : De l’éducation populaire et citoyenne dans le domaine de la santé à la création du premier centre dans une faculté de médecine en France codirigé par un médecin et un patient« . colloque EXPAIRs, Université Rennes 2, 14-15 novembre 2019.

Nathalie Maurel, diplômée du Diplôme Universitaire à l’Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2019). « Cheminement mis en perspective par la narration de soi à partir d’une rupture biographique ». Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives, Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019. Communication acceptée.

Christine Guilliano, diplômée du Diplôme Universitaire à l’Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2019). « Soigner comme j’aimerais être soignée ». Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives, Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019. Communication acceptée.

Le 18 octobre 2019 : Luigi Flora, CI3P (France). »Biographie du pouvoir d’agir sur soi et institutionnel : proposition pédagogique autour de la narration de soi, de la relation de soin« , Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives. Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019.

Le 15 octobre 2019 : Flora L., David Darmon, Jean-Michel Benattar, « Le centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public de la faculté de médecine de l’université Nice Sophia-Antipolis, membre de l’université côte d’azur : une co-construction entre citoyens et universitaires au service du partenariat avec les patients et le public. Conférence de clôture du 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

Le 15 octobre 2019 : Flora L., David Darmon, Jean-Michel Benattar, « Synthèse des éco-évaluations perceptives des communications réalisées durant le colloques à travers 3 outils caractérisant la nature des partenariat proposés dans l’enseignement, les soins et la recherche. Conférence de clôture du 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

Le 14 octobre 2019 : Thomas Chansou, patient partenaire auprès du CI3P & Jean-Michel Benattar, (CI3P, Université Côte d’Azur – Maison de la médecine et de la Culture (MMC)) – Enseigner l’exercice médial par l’art et les savoirs expérientiels du patient en partenariat avec sa participation« . 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

 Le 10 octobre 2019 : Flora L., Darmon D., Benattar J.-M., Lunel A. « Comment intégrer durablement des patients formateurs dans l’enseignement en éducation médicale et en sciences de la santé ?. 2ème colloque inter-universitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, Faculté de médecine, Université de Lyon-Est. Le 10 octobre 2019.

Le 28 juin 2019 : Flora L., Benattar J.-M., Chansou T., Darmon D., Desserme R., « Art et soin dans le cadre d’apprentissage associant des patients, des citoyens et des enseignants SHS« , colhum2019 : 8eme Congrès du COLHUM (COLlège des HUmanités Médicales) : « Recherche en santé, formation des soignants : agir dans les révolutions en cours », Faculté de médecine Université Diderot-Paris Cité, les 27 & 28 juin 2019.

1er colloque de droit 2020

Ce colloque était le premier évènement d’initiation d’un axe de recherche sur
la place du patient, des patients, au 21ème siècle, à l’ère du partenariat

Le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public s’associe en 2020 avec le Centre de Recherche Juridique de l’université Vincennes – Saint Denis – Paris 8 Paris Lumières dans un cycle de recherche en droit et droit de la santé dans le prolongement de la recommandation 1. 1. de la recherche Européenne INTERREG.

1.1 Repenser, à la lueur de la notion de partenariat, les textes législatifs sur les droits du patient et encourager, au niveau de la grande région (GR), la recherche d’une harmonisation en ce qui concerne leur intention

Cette recherche, menée durant 3 ans en Belgique (Université de Liège), Allemagne (Universités de Trêves et de Mayence), Luxembourg ( Université et CHL de Luxembourg) et dans l’Est de la France (Université de Lorraine, CR-HU de Nancy et LORDIAMN) invite ces 4 états membres de l’union Européennes à favoriser par des ajustements Législatifs et règlementaires le partenariat de soin avec le patient.

Publication prolongeant ce colloque

La place du patient au 21ème siècle,
à l’ère du partenariat.

Introduction du colloque d’Alexandre Lunel, enseignant chercheur et codirecteur du Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) à partir d’un détour historique de la relation médecin malade et des premières formations aux nouveaux métiers de la santé qui mobilisèrent des patients à partir de l’université Paris 8 au cours des deux premières décennies du 21ème siècle
Christian Saoût, figure marquante et historique dans l’engagement des malades puis de usagers dans le système de santé français, aujourd’hui membre du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) présente un état des lieux et les perspectives de la démocratie en santé
Présentation de Mathieu Dupuis, psychologue clinicien oeuvrant dans le programme un chez soi d’abord à Paris et doctorant en psychologie, de coconstruction entre usagers et professionnels de santé en santé mentale
Communication du professeur de médecine David Darmon, codirecteur médecin du CI3P, chercheur RETINES et INSERM, sur les mutations qui impactent l’exercice de la médical et la nécessité de pratiquer dan le cadre de la relation de soin avec le patient
Sébastien Rubinstein a bénéficié en 2012 de la 1ère formation universitaire de médiateur de santé pair organisée par le Centre Collaborateur de l’OMS Europe en santé mentale associé à l’Université Paris 8, 8 ans après de son expérience de l’exercice il nous éclaire sur les paradoxes de ce nouveau métier.
Gilles Louis, chercheur de santé publique au sein de l’équipe de coordination de la recherche Européenne INTERREG APPS à l’Université de Liège en Belgique. Une recherche comprenant des universitaires de 4 états membres de l’Union Européenne présente une analyse comparée des cadres politico-législatifs qui les régissent à la lumière du partenariat de soin avec le patient
Communication de Luigi Flora, codirecteur patient du CI3P, chercheur RETINES, CHERPA, associé au CRJP8, sur les nouvelles figures des patients, tant pour ses soins que dans le cadre de la socialisation de leurs savoirs expérientiels de la vie avec la maladie et/ou le handicap au service de l’intérêt général et de pistes d’axes de recherche
Vincent Dumez, Codirecteur patient, Centre d’Excellence du Partenariat avec les Patients et le Public (CEPPP), Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPP), Université de Montréal, Réseau Québécois COVID-Pandemie (RQCP) FRQ-S, Stratégie de recherche en partenariat avec les patients et le public,   Unité de soutien SRAP du Québec, présente les avancées et défis du développement du partenariat de soin avec le patient 

Ce premier évènement a été préparé sous invitation de figures historiques des développements de l’engagement des patients et usagers, de la démocratie sanitaire, puis en santé jusqu’au partenariat avec les patients avec quelques chercheurs Français, Belge et Canadien, avec une perspective donc internationale.

L’accès de la rencontre était gratuit sur inscription

Le programme

L’ensemble des communications ont été filmées et seront prochainement accessibles

Partenariats institutionnels

Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public s’organise en partenariat avec diverses institutions et organisations de fait que sont :

  1. Au sein de l’École Universitaire de Recherche Écosystèmes des Sciences de la Santé HEALTHY de l’Université Côte d’azur
  • Le laboratoire de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le patient RETINES (Risques, Epidémiologie, Territoire, INformation, Education en Santé)
  • Le laboratoire d’Anthropologie et de psychologie clinique, cognitive et sociales (LAPCOS) à travers le groupe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le patient CHER-PA (CHERcheurs- PAtients)

2. Auprès des citoyens dans la ville de Nice

  • L’association citoyenne : La Maison de la Médecine et de la Culture (MMC)

Partenariat inter-universitaire :

  • Le Centre de recherche juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8), Université Paris-Lumières

Partenariat international

  • La Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPP) et le Centre d’Excellence du Partenariat avec les Patients et le Public (CEPPP) de l’Université de Montréal, Québec, Canada

Partenariat financier

  • L’Agence Régionale de Santé PACA (ARS-PACA) en 2020
  • L’Agence nationale de la Recherche (ANR) en 2020