Communications

Le CI3P, en tant à travers les membres de la direction qu’avec les patients et proches ou de tandems médecins patients communiquent régulièrement lors de divers évènements scientifiques ou de diffusion plus large des savoirs et connaissances acquises, c’est ce que présente cette page.

Le 9 avril 2021: Luigi Flora, CI3P (France).  » Les savoirs expérientiels issus de la vie avec la différence, avec des troubles psychiques« . Webinaire inscrit dans un cycle de réflexion sur les savoirs expérientiels organisé conjointement par le centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé Europe en santé mentale (CCOMS), le PSYCOM à Paris et le groupe d’entraide Mutuelle (GEM) les Chtits Bonheurs à Ronchin en vue de la constitution d’un rapport à produire pour l’Organisation Mondiale de la Santé fin 2021.

Le 8 avril 2021: Luigi Flora (CI3P), Université Côte d’azur. Côte d’Azur – Découverte de l’humanité par la vulnérabilité : de la stimulation du don artistique au don vers autrui. Colloque sur Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021.(Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 8 avril 2021: Jean-Michel Benattar, Thomas Chansou (CI3P, Université Côte d’Azur – Maison de la médecine et de la Culture (MMC)) – Soigner, enseigner le soin, c’est donner de soi. En partenariat, c’est pour et avec l’autre. Une séquence de co-enseignement de l’exercice médical par la médiation artistique et les savoirs expérientiels du patient en partenariat avec lui. Colloque sur Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021.(Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 8 avril 2021: Luigi Flora (CI3P) « L’altruisme de la personne consciente de sa vulnérabilité comme une compétence de patient ou la pratique du don« . le 8 avril 2021. Le Don. Poétiques et pratiques Xe Rendez-vous de la Critique Porto– FLUP/APEF. Portugal, Les 8 & 9 avril 2021. (Colloque organisé en ligne avec la chaire des humanités médicales de l’université de Lisbonne)

Le 7 avril 2021 : Luigi Flora, CI3P (France) « Si j’attrape la Covid, lisez ceci ! » mesures anticipées en temps de pandémie. Webinaire modéré par Philippe Anhorn du Réseau de Santé de la Région de Lausanne (RSRL), membre de l’Alliance sans frontières pour le partenariat de soin avec le patient, un évènement organisé par l’Association latine d’Analyse de Système de Santé (ALASS) .

————————————————————————-
Le 4 décembre 2020 : Sébastien Rubinstein, ancien médiateur de santé pair, patient partenaire avec le CI3P et étudiant au Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2020 ainsi que doctorant en droit de la santé au sein du CRJP8.  » Être médiateur de santé pair, pair aidant en France, le paradoxe de la professionnalisation des patients ». 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

Le 4 décembre 2020 : David Darmon, Pr de médecine, CI3P, RETINES, DERMG.  » L’exercice médical à travers les mutations et l’émergence du partenariat de soin avec le patient« . 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

Le 4 décembre 2020 : Luigi Flora, CI3P; « De la création d’un contexte du partenariat de soin avec le patient possible pour chaque citoyen, chaque patient au contact de système de santé à la professionnalisation de patients au service de l’intérêt général dans le système de santé ». Congrès sur la place et le.s statut.s du malade au 21ème siècle. 1er Colloque international coorganisé par le Centre de Recherche Juridique de l’Université Paris 8 (CRJP8) et le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P), Centre de Recherche de l’Université Paris 8 – Paris Lumières.

 Le 29 septembre 2020 : David Darmon, Pr de médecine, CI3P, RETINES, DERMG, « RETInES : un laboratoire de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.s« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Stéphanie Fauré, Fréderique Haas, Diplômées Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2020 & 2019, devenues membre de l’équipe pédagogique du DU (2020) « Notre retour d’expérience sur cette formation et le déploiement vers le partenariat« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Nathalie Maurel, Diplômée Universitaire Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2020) « De la participation à la formation à l’Art du soin en partenariat avec le patient à la participation en tandem médecin patient à la lecture éthique en bibliothèque de faculté de médecine« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Eric Balez, patient partenaire auprès du CI3P et membre de l’Association François Aupetit (AFA) (2020); « Accompagner les patients et les établissements de santé à l’E-ETP et l’E-accompagnement à partir d’une plate forme digitale à l’initiative des patients par la co-construction« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

Le 28 septembre 2020 : Adriaan Barbaroux, MD, DERMG, CHERPA, LAPCOS, RETINES, Eric Balez, patient partenaire auprès du CI3P, CHERPA, et membre de l’Association François Aupetit (AFA) (2020). « Polyphonies sur les enjeux du partenariat patient au temps du COVID-19, présentation du groupe de recherche CHERPA« . Les journées internationales sur le partenariat de soin avec le patient en lignes organisées les 28 et 29 septembre 2020.

————————————————————————-

Le 15 novembre 2019 : Flora L., Darmon D., Benattar J.-M., « L’UNIVERCITE DU SOIN : De l’éducation populaire et citoyenne dans le domaine de la santé à la création du premier centre dans une faculté de médecine en France codirigé par un médecin et un patient« . colloque EXPAIRs, Université Rennes 2, 14-15 novembre 2019.

Nathalie Maurel, diplômée du Diplôme Universitaire à l’Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2019). « Cheminement mis en perspective par la narration de soi à partir d’une rupture biographique ». Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives, Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019. Communication acceptée.

Christine Guilliano, diplômée du Diplôme Universitaire à l’Art du Soin en partenariat avec le.s patient.s en 2019 (2019). « Soigner comme j’aimerais être soignée ». Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives, Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019. Communication acceptée.

Le 18 octobre 2019 : Luigi Flora, CI3P (France). »Biographie du pouvoir d’agir sur soi et institutionnel : proposition pédagogique autour de la narration de soi, de la relation de soin« , Colloque international sur La recherche biographique en situation et dialogues : enjeux et perspectives. Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord, les 16-17-18 octobre 2019.

Le 15 octobre 2019 : Flora L., David Darmon, Jean-Michel Benattar, « Le centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public de la faculté de médecine de l’université Nice Sophia-Antipolis, membre de l’université côte d’azur : une co-construction entre citoyens et universitaires au service du partenariat avec les patients et le public. Conférence de clôture du 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

Le 15 octobre 2019 : Flora L., David Darmon, Jean-Michel Benattar, « Synthèse des éco-évaluations perceptives des communications réalisées durant le colloques à travers 3 outils caractérisant la nature des partenariat proposés dans l’enseignement, les soins et la recherche. Conférence de clôture du 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

Le 14 octobre 2019 : Thomas Chansou, patient partenaire auprès du CI3P & Jean-Michel Benattar, (CI3P, Université Côte d’Azur – Maison de la médecine et de la Culture (MMC)) – Enseigner l’exercice médial par l’art et les savoirs expérientiels du patient en partenariat avec sa participation« . 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient, Faculté de médecine, CHU/GHT/Centre d’innovation des usages en santé, Nice.

 Le 10 octobre 2019 : Flora L., Darmon D., Benattar J.-M., Lunel A. « Comment intégrer durablement des patients formateurs dans l’enseignement en éducation médicale et en sciences de la santé ?. 2ème colloque inter-universitaire sur l’engagement des patients dans la formation médicale, Faculté de médecine, Université de Lyon-Est. Le 10 octobre 2019.

Le 28 juin 2019 : Flora L., Benattar J.-M., Chansou T., Darmon D., Desserme R., « Art et soin dans le cadre d’apprentissage associant des patients, des citoyens et des enseignants SHS« , colhum2019 : 8eme Congrès du COLHUM (COLlège des HUmanités Médicales) : « Recherche en santé, formation des soignants : agir dans les révolutions en cours », Faculté de médecine Université Diderot-Paris Cité, les 27 & 28 juin 2019.

Partenaire

Le modèle relationnel proposé par le Centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public est celui du partenariat de soin avec le patient initié à la faculté de médecine de l’Université de Montréal (Karazivan et al, 2015) (1).

L’équipe du CI3P propose de développer l ’approche « PARTENARIAT PATIENT » ou l’Art du Soin en Partenariat avec le Patient

POUR QUI  ?

  1. Il y a en France environ 20 millions d’individus présentant au moins une maladie chronique et 11 millions de proches aidants (2).

2. Tout patient peut devenir « patient partenaire » dans chaque relation de soin s’il le désire et s’il est accompagné dans ses soins par un professionnel de santé partenaire (tout membre de l’équipe médico-sociale) formé à l’art du soin en partenariat avec le patient, dans un système de santé partenaire.

SUR QUELLE BASE DE LEGITIMITE ?

  1. Emmanuelle Jouet et Luigi Flora ont publié une revue sur la part de savoir des malades dans le système de santé (2010) (3) et sa note de synthèse sur la construction et la reconnaissance des savoirs expérientiels des patients (4)

2. Angela Coulter (2011) (5) , une chercheuse anglaise a identifié qu’une personne vivant avec une maladie chronique (diabétique par exemple) était accompagné dans ses soins en moyenne 5 à 10h par an par des professionnels de santé et produisait lui et ses proches jusqu’à 6 250 heures de soin pour lui-même (soit plus de 98% du temps) (6).

COMMENT ÊTRE PATIENT PARTENAIRE DANS SES PROPRES SOINS?

  1. Le patient est un membre à part entière de l’équipe de soin
  2. Il y a reconnaissance mutuelle dans la relation de soin de la complémentarité des savoirs (Expertise de la maladie pour le professionnel de santé, expertise de la vie avec la maladie pour le patient)
  3. Il y a co-construction dans les soins et dans la vie avec la maladie et/ou dans la vie en santé lorsque il y a partenariat de toutes part de la relation de soin.

COMMENT PARTICIPER AU DEVELOPPEMENT DE CETTE CULTURE DU SOIN?

1.Le patient peut devenir en outre partenaire du système de santé en s’impliquant dans la formation des professionnels

2. en s’impliquant dans la recherche

3. en s’impliquant dans les milieux de soins

4. en s’impliquant dans la gouvernance

selon un mode de recrutement stabilisé, réalisé à partir d’un référentiel de compétences des patients partenaire (Flora, 2012 (7), 2015 (8)) et expérimenté depuis 10 ans aujourd’hui à travers le Modèle de Montréal ayant conduit à faire participer plusieurs centaines de patients partenaires dans les processus de co- construction du système de santé et sur lequel nous nous appuyons.

C’est ainsi qu’est greffée la définition du patient partenaire présentée ci-dessous dans l’esprit critique Niçois

Le patient partenaire est un individu (indivisible (9)) progressivement habilitée, au cours de son cheminement clinique, enrichi d’épisodes autodidactes (Jouet, Flora, Las Vergnas, 2010) à faire des choix de santé libres et éclairés.

Ses savoirs expérientiels (Jouet et al, 2010) sont reconnus et ses compétences de soins développées (Flora, 2012, 2015; DCPP, 2015 (10)) par les intervenants de l’équipe clinique.  

Respecté dans tous les aspects de son humanité,  il est membre à part entière de cette équipe pour les soins et services qui lui sont offerts.

Tout en reconnaissant l’expertise du médecin et des membres de l’équipe, il oriente leurs préoccupations autour de son projet de vie et prend part ainsi aux décisions qui le concernent (UdeM, 2016 (11)).

Deux conditions sont donc nécessaires à la réalité de cette relation de soin en partenariat avec le patient. D’une part que le patient, s’il le souhaite soit un partenaire. D’autre part qu’il rencontre un professionnel de santé disposé à ce même partenariat.

En effet, pour créer un partenariat il est nécessaire d’être au mois deux avec ses dispositions. C’est pour cela que le Centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public propose de mobiliser des patients partenaires pour former et accompagner les différents acteurs dans le soin vers cette approche (Flora, Benattar, Darmon, 2020) (12).

Notes et références

(1) Karazivan P., Dumez V., Flora L., Pomey M.-P., Del Grande C., Guadiri S., Fernandez N., Jouet E., Las Vergnas O., Lebel P. (2015), « The Patient as Partner in Care : Conceptual Grounds for a Necessary Transition », Academic Medicine, April 2015 – Volume 90 – N° 4 – pp.437–441.

(2) Dans l’approche patients partenaires dont l’expertise réside dans les savoirs expérientiels et savoirs d’usages, les proches sont inclus dans le terme patient partenaire

(3) Jouet E., Flora L. (coord.) (2009-2010), Usagers-Experts : la part du savoir des malades dans le système de santé, N°58/59, Pratiques de formation : AnalysesUniversité Paris 8.

(4) Jouet E., Flora L., Las Vergnas 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels des patients ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, pp. 13-94, p. 67.

(5) Coulter A. (2011). (2011). Engaging patient healthcare. University of Oxford, UK, Open University Press.

(6) Boivin A., Flora L., Dumez V., L’Espérance A., Berkesse A., Gauvin F.-P. (2017).« Transformer la santé en partenariat avec les patients et le public : historique, approche et impacts du “modèle de Montréal”. In « La participation des patients » « vol. 2017, Collection « Ethique biomédicale et normes juridiques », Paris : Editions Dalloz, pp. 11-24, p.12.

(7) Flora L. (2012).  Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé. Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, campus Condorcet.

(8) Flora L. (2015), Un référentiel de compétences de patient : pourquoi faire ? Du savoir expérientiel des malades à un référentiel de compétences intégré : l’exemple du modèle de Montréal, Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

(9) L’étymologie du terme individu est indivisible, qui en peut être divisé.

(10) DCPP (2015). Référentiel de compétences des patients, Direction collaboration et partenariat patient, Faculté de médecine, Université de Montréal.

(11) Lebel P., Dumez V. Vanier M._C. (dir.), Berkesse A., Boivin A., Bonin L., Bouffard M., Bouthillier M.-E., Brault I., Briand C., Cioccio F., Cousineau J. Deschênes B., Ducharme F. Dumez V., Essiembre H., Fernandez N., Flora L., Gosselin L., Néron A., Karazivan P., Lebel P., Lemieux V. Pelletier J.-F., Pomey M.-P., Vanier M.-C. Voirol C. (2016). Terminologie de la Pratique collaborative et du Partenariat patient en santé et services sociaux., DCPP, CIO, Université de Montréal.

(12) Flora L., Darmon D., Benattar J.-M. (2020). « Le Centre d’Innovation du partenariat avec les patients et le public : un moteur du développement de la culture du partenariat de soin avec le patient, avec les patients et le public en Europe ». La revue sur le partenariat de soin avec le patient : Analyses, N°1, pp. 138-163.

Le CI3P et sa génèse

Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients et le Public (CI3P) créé au cours du second semestre 2019 a pour objectif premier de permettre au sein du système de santé l’exercice pluri-professionnel et à la démocratie sanitaire en partenariat avec les patients, proches et citoyens. 

Se référant au partenariat de soin avec le patient, une approche développée initialement à la Faculté de médecine de l’université de Montréal par le bureau Facultaire de l’expertise patient partenaire (BFEPP) de 2010 à 2013 puis depuis par la Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPP), avec qui le CI3P collabore, le CI3P a pour mission le développement du partenariat avec les patients dans la recherche universitaire, l’enseignement en médecine et en sciences de la santé, dans les milieux de soins et la recherche.

Historique

Depuis 2015 en France, la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC), un collectif de citoyens, réunis par et autour de son fondateur le docteur Jean-Michel Benattar, médecin de ville, permet de réunir localement citoyens, qu’ils soient patients, proches, étudiants en sciences de la santé, professionnels de santé en exercice, et/ou universitaires.   

C’est de cette première forme d’organisation qu’a été conceptualisée, puis initiée en depuis janvier 2018 une « UniverCité  du Soin ». Elle est composée d’une université populaire autour des questions de santé organisée par la MMC, l’organisation de séminaires internationaux et inter universitaires avec l’Université de Lisbonne en 2018 et 2019, le département d’éthique de la faculté de médecine de Descartes, Université de Paris en 2019 avec l’Université Côte d’Azur) de la Médecine Narrative adaptée à la philosophie de l’Art du Soin, c’est-à-dire ouverte à tous les citoyens, en formation initiale (ouvert aux étudiants en médecine) et continue à travers le Diplôme Universitaire (DU) Art du Soin en partenariat avec le patient primé en 2018 par le prix PEPS de l’innovation pédagogique dans la catégorie formation tout au long de la vie.

2019 a vu s’enrichir cette UniverCité du Soin, à travers le partenariat entre les citoyens par le biais de la MMC et la faculté de médecin, du Centre d’Innovation du Partenariat avec les Patients de le Public (CI3P), qui, outre la co-conception et mise en oeuvre des premiers cours mobilisant des patients formateurs au sein du cursus initial d’enseignement des études de médecine a coordonné et organisé en octobre 2019 le 1er colloque international sur le partenariat de soin avec le patient en France à la faculté de médecine et au CHU de l’Université Côte d’Azur, permettant ainsi un premier état de l’Art non exhaustif des pratiques en France et de la nature des partenariats développés.

Organigramme

Pour accomplir ses missions, le CI3P s’est doté d’une codirection médecin-patient, d’un comité de Pilotage (COPIL) composé d’enseignant chercheurs de différentes disciplines, de patients et citoyens membres de la Maison de la Médecine et de la Culture (MMC) et s’est organisé dans le cas du lancement d’une chaire de recherche d’un comité scientifique qui serait constitué de médecins, de patients et proches, comme de chercheurs de sciences humaines et sociales avec les organisations  partenaires que sont le DERMG, la MMC et le LAPCOS .

Qui parle de nous ?

La Maison de la Médecine et de la Culture

https://partenariat.sciencesconf.org/

https://luigiflora.wordpress.com

La Strada, journal local Niçois, version disponible en ville en version imprimée et en ligne sur internet au delà